bdphile

DTY5213

Aubagne
DTY5213
il y a 2 ans
DTY5213 a commenté l'album Kaplan et Masson - 2. Il faut sauver Hitler !

Kaplan et Masson

Tome 2 : Il faut sauver Hitler !

Auteurs
Jean-Christophe Thibert (Scénario)
Jean-Christophe Thibert (Dessin)
Édition
Glénat - 2 mars 2016
Format
48 pages
EAN
978-2-7234-6908-1
Note moyenne
(12 votes)
Votre vote

Vous aimez les films d'espionnage français des années 50 et 60 alors vous allez adorer ce deuxième tome des aventures de Kaplan & Masson. Jean-Christophe Thibert reprend à son compte la scénarisation des histoires des deux, il succède à Didier Convard de la plus belle des façons. Tout y est, CIA, KGB, bagarres, fusillades. Les espions sont bâtis comme Lino Ventura et pataugent de quiproquo en coups fourrés. Kaplan et Masson sont envoyés à Rome, leur mission, sauver Hitler… le dessin est soigné, de la plus pure ligne claire digne d'Hergé ou de Jacob. Thibert peaufine ses dessins et fignole ses détails. Il suffit de regarder les arrières plans, les armes, les véhicules. Tout y est précis et fidèle. La colorisation de Pixel Vengeur, alias Benoît Serrou, est elle aussi une très belle réalisation. On y retrouve des airs de Blake et Mortimer et de certaines planches de Juillard. Kaplan & Masson s'impose dors et déjà comme une référence dans le monde de la bande dessinée d'espionnage.
DTY5213
il y a 2 ans
DTY5213 a commenté l'album Verdun - 1. Avant l'orage

Verdun

Tome 1 : Avant l'orage

Auteurs
Marko (Dessin)
Iñaki Holgado (Dessin)
Jean-Yves Le Naour (Scénario)
Édition
Bamboo - 3 février 2016
Collection
Grand Angle
Format
46 pages
EAN
978-2-8189-3477-7
Note moyenne
(11 votes)
Votre vote

Décembre 1915, de nombreux indices montrent que les Allemands préparent une attaque d’envergure. Verdun, un saillant allemand dans la ligne de front semble être le lieu le plus favorable. La chute de la place forte pourrait accélérer la fin de la guerre et permettre aux armées du Kaiser de se concentrer sur le front de l’Est. Lorsque l’attaque débute, en janvier 1916, seul un miracle semble pouvoir sauver Verdun. Jean-Yves Le Naour signe son 5e album consacré à la Grande Guerre (Les taxis de la Marne, La faute au Midi, François Ferdinand, Charles de Gaulle et Verdun). Il est toujours aussi bien documenté, même s’il est parfois sévère avec le général Joffre. Le dessin d’Inaki Holgado est assez surprenant au premier abord mais il cadre avec l’histoire. La colorisation de Sébastien Bouet manque un peu de relief sans pour autant nuire à la qualité de la mise en scène de Marko. Avant l’orage est une belle réalisation. À noter, en fin d’album un dossier historique de 8 pages qui apporte un complément précis au scénario.
DTY5213
il y a 2 ans
DTY5213 a commenté l'album Cette machine tue les fascistes (One-shot)

Cette machine tue les fascistes

Tome 0 : Cette machine tue les fascistes

Auteurs
Senad Mavric (Dessin)
Jean-Pierre Pécau (Scénario)
Édition
Delcourt - 2 mars 2016
Format
88 pages
EAN
978-2-7560-6306-5
Note moyenne
(12 votes)
Votre vote

Dans une usine de chars de l’Oural, l’ingénieur Sergeï Souvarov vient d’achever la construction du 500e exemplaire de l’IS-2 (Pour Josef Staline). Sur le flanc il a fait inscrire : «Cette machine tue les fascistes». En 78 pages, Jean-Pierre Pécau (Jour J, Lignes de front) nous raconte l’histoire de ce tank de l’URSS en 1945 à L’Afghanistan en 2001. Le scénario est très bien construit et offre plusieurs niveaux de lectures : qui est le héros, l’homme ou la machine qu’il a fabriqué, l’humanisme ou l’engin de guerre ? Le résultat est remarquable et tient son lecteur de la première à la dernière case. Le dessin de Damien et Senad Mavric est classique, peut être même trop classique, mais il reste agréable. La colorisation, réalisée par Scarlett Smulkowski met en valeur les images et donne du relief à certaines parties du dessin, notamment les explosions. «Cette machine tue les fascistes» est une très belle histoire qui a largement sa place dans toute bédéthèque de qualité. Pour les puristes, dans la dernière case de la page 22 la traduction n’est pas exacte et un mot n’est pas en russe…
DTY5213
il y a 2 ans
DTY5213
il y a 2 ans
DTY5213 est fan de William Vance
DTY5213
il y a 2 ans
DTY5213
il y a 2 ans
DTY5213 est fan de Jean Dufaux
DTY5213
il y a 2 ans
DTY5213 est fan de Jean Van Hamme
DTY5213
il y a 2 ans
DTY5213 est fan de Éric Stalner
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Les Tribulations de Roxane - 1. La Traque

Les Tribulations de Roxane

Tome 1 : La Traque

Auteurs
Bruno Wesel (Couleurs)
André Taymans (Dessin)
André Taymans (Scénario)
Édition
Place du Sablon - 7 octobre 2015
Format
50 pages
EAN
978-2-8893-6004-8
Note moyenne
(3 votes)
Votre vote

En 1998, André Taymans a donné vie à Caroline Baldwin depuis déjà deux ans. Le magazine Okapi lui ouvre ses portes pour une nouvelle série destinée à un large public. C’est ainsi que Roxane Leduc voit le jour. Roxane est une orpheline qui s'enfuit de l'orphelinat où les services sociaux l'ont placée. Elle trouve refuge dans les Alpes chez son grand père, Colin, un vieil homme bourru et solitaire qu'elle n’apprécie guère. Mais la jeune fille est recherchée, avec Colin pour guide, elle franchi les montagnes sur les traces des maquisards et se cache en Italie. Cette version du «Traceur de sentiers» a été redessinée et colorisée par Taymans pour ce très bel album où l'on voit l’amour d’un grand père faire des miracles. Roxane est déjà apparue dans la série Caroline Baldwin à trois reprises. André Taymans lui a même consacré un album «La main de Pangboche». Un scénario intéressant, un dessin remarquable et une colorisation magnifique, voilà bien trois bonnes raisons de se plonger sans retenue dans «La Traque».
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Les Chemins de Compostelle - 2. L'Ankou, le Diable et la Novice

Les Chemins de Compostelle

Tome 2 : L'Ankou, le Diable et la Novice

Auteurs
Guy Servais (Couleurs)
Jean-Claude Servais (Dessin)
Jean-Claude Servais (Scénario)
Édition
Dupuis - 9 octobre 2015
Collection
Grand Public
Format
80 pages
EAN
978-2-8001-6359-8
Note moyenne
(3 votes)
Votre vote

La série «Les chemins de Compostelle» a débutée par un très bon 1er tome, elle continue sur la même voie. Elle nous présente 4 personnes en quête de mystique, de fantastique, d'aventure et surtout d'eux-même. «L'Ankou, le Diable et la Novice» évoque les premiers pas de nos pèlerins. Si Blanche reste le personnage principal, une grande partie de cet album est consacrée à Céline, la Novice et Dominique, est-il l'Ankou ou le Diable ? Alexandre lui, reste en arrière plan. Servais nous fait une présentation croisée des Ardennes et de la Bretagne, de Rimbaud (Arthur) et du Roi Arthur, sur un fond d'enquête policière. Si les textes sont parfois longs, ils sont très bien écrits et le dessin clair, net et précis ajoute encore au plaisir de la lecture. Cette fois encore, la colorisation est d'une grande qualité, la douceur des teintes renforçant la beauté du dessin. «Les chemins de Compostelle» est une série qui mérite déjà sa place parmi les incontournables de la bande dessinée. À noter qu'il existe une édition limitée de 2 700 exemplaires, augmentée d'un ex-libris numéroté et signé et d'un dossier illustré par Servais.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Mitterrand, un jeune homme de droite (One-shot)

Mitterrand, un jeune homme de droite

Tome 0 :

Auteurs
Philippe Richelle (Scénario)
Frédéric Rébéna (Dessin)
Édition
Rue de Sèvres - 16 septembre 2015
Format
152 pages
EAN
978-2-3698-1102-2
Note moyenne
(3 votes)
Votre vote

Pétain est un héros, mais désormais on le voit comme le pire des traitres, de Gaulle fut le sauveur. Entre 1935 et 1944 François Mitterrand mène sa barque 2 coups à droite puis un à gauche et vis versa. «Mitterrand un jeune homme de droite» la vie du futur 4e président de la République au cours de ces années. Le scénario de Philippe Rochette est très bien construit, bien documenté, mais il se base sur certains faits très controversés. II montre surtout un homme très ambitieux, intelligent, cultivé mais aussi calculateur, cynique et parfois cruel. L'histoire racontée cadre très (trop) bien avec la vision officielle de la vie de François Mitterrand. Le dessin de Frédéric Rébéna, en noir et blanc (comme pour «Juger Pétain») est à la fois simple et relativement fouillé. Cette bande dessinée est certes de qualité, mais il ne faut pas tout prendre à la lettre, ce n est pas une thèse d'histoire, ce n'est que de l’art.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Le Maître d'armes (One-shot)

Le Maître d'armes

Tome 0 : Le Maître d'armes

Auteurs
Joël Parnotte (Couleurs)
Joël Parnotte (Dessin)
Xavier Dorison (Scénario)
Édition
Dargaud - 2 octobre 2015
Format
96 pages
EAN
978-2-5050-6342-1
Note moyenne
(66 votes)
Votre vote

Une lutte entre le classique et le moderne, un conflit opposant une vision de la religion à une autre, une rivalité mettant face à face un jeune ambitieux et son ainé, voilà la trame de l'intrigue de cet album. «Le Maître d'armes» raconte une histoire qui se lit sur plusieurs niveaux. Chaque année, un duel fait se rencontrer le Maître d'armes du Roy et celui qui veut prendre sa place. En l'an de grâce 1531 Hans Stalhoffer, titulaire du titre, affronte son dauphin, le comte Maleztraza : le combat n'a ni vainqueur ni vaincu mais Hans choisi de quitter sa fonction. Dans le même temps apparaît un mouvement d'opposition à la Sainte église. Chacun des deux duellistes va être impliqué dans cette vague de protestation sans jamais prendre partie. Le scénario de Xavier Dorison est, comme souvent, précis et clair, l’histoire est captivante et retient le lecteur. Joël Parnotte au dessin et à la colorisation (cela devient rare) est à la hauteur du texte et augmente encore le plaisir de la lecture. Sans doute une des meilleures production de cette année 2015.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté la série Charles de Gaulle
Jean-Yves Le Naour est un spécialiste de la Grande Guerre. Il se propose de nous présenter le jeune capitaine Charles de Gaulle entre 1916 et 1921. Certes, le futur président de la Ve République a commencé la guerre en 1914, mais blessé en août, il ne reprend le combat que quelques mois plus tard avant d'être fait prisonnier en mars 1916. Jean-Yves Le Naour nous décrit la vie d'un officier détenu dans un oflag, de Gaulle est à la fois honteux et frustré, il écrit à sa mère qu'il «n'a plus d'avenir dans l'armée». Cette période de captivité a permis à Charles de Gaulle d'approfondir ses connaissances et de prendre conscience de l'évolution des techniques de la guerre moderne. Le dessin de Claude Plumail est plus que correct, mais il aurait mérité une meilleure colorisation de la part d'Albertine Ralenti. «Charles de Gaulle 1916-1921 le prisonnier» permet de découvrir une période de la vie de l'homme du 18 juin 1940 souvent inconnue, voire passée sous silence.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Juger Pétain (One-shot)

Juger Pétain

Tome 0 : Juger Pétain

Auteurs
Sébastien Vassant (Scénario)
Philippe Saada (Scénario)
Sébastien Vassant (Dessin)
Édition
Glénat - 9 septembre 2015
Collection
1000 Feuilles
Format
136 pages
EAN
978-2-3440-0560-6
Note moyenne
(2 votes)
Votre vote

Sur 126 planches, Philippe Saada et Sébastien Vassant relate le procès du maréchal Philippe Pétain. Un travail historique remarquable dans lequel interviennent les principaux acteurs de la vie politique française de 1939 à 1944, notamment Paul Reynaud, Édouard Daladier, Léon Blum et bien sur Pierre Laval. Sans prendre partie, les auteurs proposent un compte rendu précis du jugement du maréchal en citant les intervenants, témoins à charge ou à décharge. Au premier abord le dessin peut sembler simpliste mais l'utilisation du noir et blanc cadre parfaitement avec la nature du récit. «Juger Pétain» est une longue bande dessinée historique bien construite et très bien documentée. Sa lecture présente la période trouble que fut la Libération sous divers angles permettant de mieux comprendre la complexité de l'époque. Une très belle réalisation sur un sujet qui continu de diviser les Français.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Sept - 15. Sept nains

Sept

Tome 15 : Sept nains

Auteurs
Roberto Ali (Dessin)
Wilfrid Lupano (Scénario)
Édition
Delcourt - 16 septembre 2015
Collection
Conquistador
Format
64 pages
EAN
978-2-7560-5181-9
Note moyenne
(32 votes)
Votre vote

Les contes ont inspirés de nombreux auteurs, Blanche Neige est sûrement celui qui a été le plus souvent revisité. Wilfrid Lupano et Jérôme Lereculey (scénario et storyboard) ont choisi un angle original : leur histoire se place principalement du côté des sept nains. Ces joyeux drilles sont les amuseurs de la cour, mais, à la suite d'une plaisanterie mal vécu par la Reine, «À 12 ans la femme se dessine, à 40 elle se peint» il sont exilés et sont contraint de devenir mineur, dans une mine d'étain. L'histoire suit alors le cours classique de Blanche Neige du moins au palais. Les auteurs présentent le conte d'une façon décalée, originale et bourrés d’humour dont les nains deviennent les héros. Le dessin de Roberto Ali augmente encore l'aspect comique du récit. Quant à la colorisation de Lou, elle cadre bien à la fois avec le graphisme et avec le texte. Ce premier volume de la 3e série de Sept est une très belle réussite.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Comment faire fortune en juin 40 (One-shot)

Comment faire fortune en juin 40

Tome 0 :

Auteurs
Xavier Dorison (Scénario)
Fabien Nury (Scénario)
Laurent Astier (Dessin)
Édition
Casterman - 23 septembre 2015
Collection
Univers d'auteurs
Format
136 pages
EAN
978-2-2030-9891-6
Note moyenne
(47 votes)
Votre vote

Un bon polar en plein cœur du mois de juin 1940 entre Paris et la Normandie. Des personnages aux caractères marqués… plus par les échecs que la victoire envisagent de voler 2 tonnes d'or «oubliées» dans un coffre de la banque de France. L'équipe, improbable et peu crédible regroupe un convoyeur de fonds lâche et peureux, un boxeur surnommé le «fossoyeur» qui se couche plus souvent qu'il ne frappe, un malfrat corse attiré par le gain, un conducteur allemand qui fuit Hitler et une étonnante horlogère déterminée et explosive. Fabien Nury et Xavier Dorison rendent bien l'atmosphère du roman de Pierre Siniac (auteur et coscénariste du film «les Morfalous»). Laurent Astier dessine cette histoire de belle façon et cadre très bien avec l'époque. La colorisation de Laurence Croix, parfois très sombre, d’autre fois en ton pastel rehausse le tous. Une bonne bande dessinée qui sent bon les films policiers de l'après guerre avec des dialogues à la Audiard. 110 pages de bonheur.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album La Druzina : 1914-1918 (One-shot)

La Druzina : 1914-1918

Tome 0 : La Druzina : 1914-1918

Auteurs
Brada (Couleurs)
Brada (Dessin)
Jacques Mazeau (Scénario)
Édition
Glénat - 3 juin 2015
Format
120 pages
EAN
978-2-7234-6374-4
Note moyenne
(1 vote)
Votre vote

Août 1914, la première Guerre Mondiale débute. À Prague, Ian et Ratislav, deux frères ainsi que Jilhava, une belle jeune femme vont être confronté, chacun à sa manière à la chûte de l’Empire Austro-Hongrois. La Druzina, un corps d’armée constitué au début par des déserteurs et des prisonniers de Bohème y prend une part importante. Son histoire sert de fond historique à l’histoire de nos trois héros. Le scénario, adaptation en bande dessinée du roman éponyme de Jaques Mazeau est d’une lecture agréable. Le dessin réaliste de Brada met en valeur le récit. Dragan Maksimovic offre une colorisation de belle facture qui augmente le plaisir de la lecture. Un hommage très réussi sur une page de la première Guerre Mondiale trop souvent oubliée.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Pavillon noir - 3. Dans les entrailles du temps

Pavillon noir

Tome 3 : Dans les entrailles du temps

Auteurs
Éric Corbeyran (Scénario)
Bingono (Dessin)
Nicolas Bastide (Couleurs)
Édition
Soleil - 23 octobre 2013
Format
48 pages
EAN
978-2-3020-3093-0
Note moyenne
(10 votes)
Votre vote

Dans ce troisième tome nous retrouvons les protagonistes des deux volumes précédents. Dan, désormais en possession d'un cube mystérieux, Mahalia et Bonnie sont à ses côtés et Howie veille sur eux. Mais derrière, Chico Dolor cherche à se venger et à voler ce qu'il pense être un trésor. Comme lors des deux premiers albums l'injustice, l'esclavagisme, le racisme et la violence semblent être le cœur du récit, mais ce cube étrange est peut-être une clé pour ces vies qui se croisent et s'entrechoquent. Brice Bigono a un dessin souvent taillé à la serpe mais qui reste agréable à l'œil même s'il manque de détail dans les seconds et arrières plans. Corbeyran, sans forcer son talent produit un scénario intéressant et bien construit. La colorisation de Nicolas Bastide manque parfois de relief et de nuance, mais elle reste adaptée au graphisme. Ce 3e opus, dans la veine des précédents est d'une lecture aisée et prenante. La couverture, terne et floue n'incite pas à lire «Dans les entrailles du temps». Passez outre et commencez page 3 : «10 ans plus tôt, sur l'île d’Hispaniola…».
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album John & Mary (One-shot)

John & Mary

Tome 0 : John & Mary

Auteurs
Paolo Eleuteri Serpieri (Dessin)
Stefano Ambrosio (Scénario)
Édition
Mosquito - 5 juin 2015
Format
56 pages
EAN
978-2-3528-3284-3
Note moyenne
(1 vote)
Votre vote

Les éditions Mosquito ont inscrit Paolo Eleuteri à leur catalogue (4 titres disponibles). Cet album, John and Mary regroupe trois histoires issues de la période «Western» du dessinateur et scénarisées par Ambrosio. L'utilisation du noir et blanc met en valeur le dessin précis du père de «Druuna», notamment les chevaux qui sont absolument magnifiques. La technique largement maîtrisée des hachures apportent des nuances fines qui rendent bien l'atmosphère des récits. Un beau recueil à ranger aux côtés de Lakota, Chaman et Peaux-Rouges, trois autres œuvres de Serpieri éditées par Mosquito.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Lignes de front - 6. Le Paradis des chasseurs

Lignes de front

Tome 6 : Le Paradis des chasseurs

Auteurs
Jean-Paul Fernandez (Couleurs)
Benoit Dellac (Dessin)
Jean-Pierre Pécau (Scénario)
Édition
Delcourt - 3 juin 2015
Format
56 pages
EAN
978-2-7560-4239-8
Note moyenne
(4 votes)
Votre vote

La série «Lignes de front» nous propose un nouvel album. Il est consacré aux pilotes de chasse stationnés sur l'île de Malte. On y retrouve Tim Page devenu pilote mais, dégouté par les bombardements aveugles sur les villes allemandes, il demande à rejoindre la RAF à Malte. Là, il rencontre le pilote Canadien George Frederick «Buzz» Beuling (un authentique As, le meilleur canadien de la seconde guerre mondiale avec 31 victoires). Tim parvient à obtenir sa 5e victoire qui le fait entrer dans le cercle fermé des As. Le scénario de Jean-Pierre Pécau est bien construit et se lit facilement. Benoît Dellac propose un dessin agréable que la colorisation, sans relief, de Jean-Paul Fernandez ne met pas en valeur. Néanmoins, cette série est de qualité, «Le paradis des chasseurs» est dans la droite ligne des albums précédents.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Chasseur d'héritiers - 2. Secrets de famille

Chasseur d'héritiers

Tome 2 : Secrets de famille

Auteurs
Guillaume Tavernier (Dessin)
Benoît Rivière (Scénario)
Nicolas Jarry (Scénario)
Dimitri Fogolin (Couleurs)
Édition
Delcourt - 20 mai 2015
Collection
Machination
Format
48 pages
EAN
978-2-7560-5767-5
Note moyenne
(6 votes)
Votre vote

Lélio et Éva sont à la poursuite de Thomas Altman. Pour Lélio, il s'agit de lui faire signer les papiers qui font de lui un riche héritier. Éva quant à elle cherche à récupérer le second tableau d’un diptyque volé par le grand père de Thomas à une famille juive. Les deux motivations sont contradictoires mais Éva et Lélio vont s'aider. Nicolas Jarry et Benoît Rivière ont écrit un scénario au suspense bien entretenu qui fait intervenir la mafia russe et les riches émirs du Koweit. Le dessin de Guillaume Tavernier est toujours très réaliste, sans détail superflu. La colorisation de Dimitri Fogolin, toute en douceur fait bien la différence entre passé et présent. Une série qui commence de la meilleure des façons. Ce deuxième volume constitue avec le premier une histoire complète en deux albums. Un série des plus intéressante.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album L'Armée de l'ombre - 3. Terre brûlée

L'Armée de l'ombre

Tome 3 : Terre brûlée

Auteurs
Olivier Speltens (Couleurs)
Olivier Speltens (Dessin)
Olivier Speltens (Scénario)
Édition
Paquet - 27 mai 2015
Collection
Mémoire 1939-1945
Format
48 pages
EAN
978-2-8889-0682-7
Note moyenne
(24 votes)
Votre vote

Dans ce troisième opus, nous retrouvons ce qui reste de la section de l'unterfeldwebel Kruger. L'armée allemande est en déroute, elle se replie de toutes parts sur le front de l'Est. Les troupes soviétiques sont très largement supérieures en nombre et profitent de cet avantage. Les hommes de Kruger tentent de sauver leur peau en ce début d'hiver 1943. Le dessin manque toujours de précision mais colle bien au scénario. Olivier Speltens livre une bande dessinée de qualité qui montre bien l'intensité des combats en Ukraine au cours de la seconde Guerre Mondiale. Cette bonne série devrait s'achever dans le tome 4. À noter que cet album bénéficie d'une édition limitée de 1 200 exemplaires avec une couverture inédite et un dos toilé.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Yoko Tsuno - 27. Le secret de khâny (esquisse d'une oeuvre)

Yoko Tsuno

Tome 27 : Le secret de khâny (esquisse d'une oeuvre)

Auteurs
Roger Leloup (Scénario)
Roger Leloup (Dessin)
Édition
Dupuis - 5 juin 2015
Format
76 pages
EAN
978-2-8001-6492-2
Note moyenne
(30 votes)
Votre vote

En 1970, dans le journal Spirou, une jeune fille, Yoko Tsuno et ses deux amis, Vic et Pol font leur apparition. 45 ans et 27 albums plus tard la sortie d'un volume de la série Yoko Tsuno est toujours un événement car elle fait partie de celle qui provoque, chez les bédéphiles le célèbre syndrome de «la madeleine de Proust». Le secret de Khany n'est ni le meilleur, ni le pire des albums de Roger Leloup. Le scénario est parfois complexe mais l'histoire racontée par Leloup est bien construite et offre de nombreuses pistes pour d'éventuels albums à venir. Le dessin est comme toujours dans la pure tradition de la ligne claire et la colorisation reste de qualité. Un bon album pour compléter une collection.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album L'Homme de l'année - 9. 1848 - L'Homme qui publia Le Manifeste du Parti communiste

L'Homme de l'année

Tome 9 : 1848 - L'Homme qui publia Le Manifeste du Parti communiste

Auteurs
Morgann Tanco (Couleurs)
Benoit Dellac (Dessin)
Jean-Pierre Pécau (Scénario)
Édition
Delcourt - 20 mai 2015
Collection
Histoire & Histoires
Format
56 pages
EAN
978-2-7560-5758-3
Note moyenne
(8 votes)
Votre vote

En 1848, Karl Marx fait publier le «Manifeste du parti communiste».Jean-Pierre Pécau reprend dans cet album une théorie selon laquelle le financement de l'ouvrage fondateur du communisme aurait été fourni par le corsaire français Jean Lafitte. Ce personnage aux multiples facettes a fait l'objet de nombreuses recherches. Les différentes biographies le concernant sont assez contradictoires. Pécau propose ici une version assez crédible de la vie de Lafitte, il est cependant dommage que les dialogues soient parfois confus et embrouillés. Le dessin de Benoît Dellac est plutôt réussi et la colorisation de Morgann Tanco, si elle est un peu agressive, réhausse néanmoins le tout. La série «L'homme de l’année» est assez inégale, ce volume fait partie des belles réussites de la collection.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album L'abbaye de Clairvaux, le corps et l'âme (One-shot)

L'abbaye de Clairvaux, le corps et l'âme

Tome 0 :

Auteurs
Eric Adam (Scénario)
Didier Convard (Scénario)
Denis Béchu (Dessin)
Charlotte Bey (Couleurs)
Denis Béchu (Couleurs)
Édition
Glénat - 3 juin 2015
Format
48 pages
EAN
978-2-3440-0306-0
Note moyenne
(2 votes)
Votre vote

«Parfois Dieu choisit un corps fragile doté d'un esprit sensible et rêveur pour y insuffler un peu de sa grâce et celui qui reçoit cette mystérieuse exhalaison se sent alors investi d'une mission hors du commun chargé de participer au plan occulte devant conduire l'Homme hors des ténèbres…» C'est par ces mots que débute le récit de la vie de Bernard de Clairvaux. Didier Convard et Éric Adam nous raconte le destin du saint bourguignon. Le scénario est très agréable à lire et extrêmement bien documenté. Le dessin de Denis Béchu est plaisant, même s'il manque parfois un peu de détail (notamment sur le plan architectural). La colorisation de Denis Béchu et Charlotte Bey donne à l'ensemble une atmosphère de calme et de recueillement. Une bonne bande dessinée qui mérite le meilleur accueil.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté la série
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Dent d'ours - 3. Werner

Dent d'ours

Tome 3 : Werner

Auteurs
Alain Henriet (Couleurs)
Yann Le Pennetier (Scénario)
Édition
Dupuis - 7 mai 2015
Format
48 pages
EAN
978-2-8001-6290-4
Note moyenne
(22 votes)
Votre vote

Le 3e tome de «Dent d’Ours» débute le 25 avril 1945, Hanna rejoint le bunker d'Hitler et se voit confiée une nouvelle mission. Elle est chargée de tester le dernier prototype d'avion allemand, une sorte d'aile volante. Peu après, elle apprend le suicide du führer, malgré cela elle reste toujours aussi déterminée à servir le reich. Au fils des pages, le très bon scénario de Yann nous fait découvrir le secret de Max. Le dessin d'Alain Henriet s'adapte parfaitement au récit et la mise en couleur d'Usagi rehausse le tout. Un très bon album qui termine le premier cycle de la série «Dent d’Ours».
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album L'île des justes : Corse, été 42 (One-shot)

L'île des justes : Corse, été 42

Tome 0 :

Auteurs
Stéphane Piatzszek (Scénario)
Espé (Dessin)
Édition
Glénat - 6 mai 2015
Collection
Grafica
Format
88 pages
EAN
978-2-7234-9733-6
Note moyenne
(8 votes)
Votre vote

À Marseille, en juillet 1942, Henri Cohen, un médecin juif et sa femme Suzanne se préparent à quitter la France pour la Palestine via la Corse. Henri est arrêté par la police française et déporté en Pologne. Suzanne parvient à rejoindre l'Île de Beauté, mais elle est séparée de son fils Sacha. Arrêtée à son tour, elle s'évade et va à Canari, un petit village corse, où elle retrouve Sacha. Le curé du village la recueille. Mais la police, aux ordres du commissaire Rossi, se lance dans le recensement des juifs français et étrangers en transit en Corse. Stéphane Piatzek raconte une belle histoire qui montre l'action des Corses contre l'antisémitisme. Espé met en image le récit avec finesse et sobriété. La colorisation d'Irène Häfliger, aux teintes douces, s'adapte au ton du scénario et du dessin. Un album de grande qualité dédié par Stéphane Piatzek à ses grands parents, Henri et Suzanne Cohen.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Lignes de front - 5. Bir Hakeim

Lignes de front

Tome 5 : Bir Hakeim

Auteurs
Thorn (Couleurs)
Brada (Dessin)
Jean-Pierre Pécau (Scénario)
Édition
Delcourt - 15 avril 2015
Format
56 pages
EAN
978-2-7560-3889-6
Note moyenne
(5 votes)
Votre vote

Le 5e volume de la série «lignes de front» place nos héros dans la période de la bataille de Bir Hakheim. On y retrouve Milou dans les rangs de la 13e DBLE qui va participer au combat et prendre part au Jock colonne, Magdalena est de plus en plus confronté au nazisme elle s’oriente vers les mouvements de résistance en Allemagne. Jean-Pierre Pécau propose un scénario bien construit qui nous montre Bir Hakheim vu par les hommes de troupe. Brada réalise un dessin plus que correct qui met en valeur le récit. La colorisation de Thorn parfois agressive, parfois sombre cadre parfaitement avec l'histoire. Ce 5e tome complète de belle façon la série qui se terminera dans trois volumes.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Les Reines de sang - Aliénor - 4. La Légende noire - Volume 4

Les Reines de sang - Aliénor

Tome 4 : La Légende noire - Volume 4

Auteurs
Arnaud Delalande (Scénario)
Simona Mogavino (Scénario)
Carlos Gomez (Dessin)
Édition
Delcourt - 6 mai 2015
Collection
Histoire & Histoires
Format
56 pages
EAN
978-2-7560-5449-0
Note moyenne
(13 votes)
Votre vote

Dans cet album nous retrouvons Aliénor et Louis VII lors d'une période cruciale de leurs existences. S'ils sont toujours mariés et qu'Aliénor met au monde sa deuxième fille, les relations entre le Roi et la Reine sont on ne peu plus tendues. De plus, les Normands montrent des ambitions gênantes pour le Roi de France affaibli suite aux revers subi pendant la IIe croisade. Dans ce tome Vincenzo Damonte (seul personnage fictif de l’histoire) joue un rôle important. De la Reine de France à la Reine d’Angleterre, la série Aliénor, initialement prévue en 3 volumes s’oriente vers 5 ou 6 albums. Le scénario d’Arnaud Delalande et Simona Mogavino et parfois un peu confus mais reste fidèle à l'Histoire. Carlos Gomez au dessin et José Luis Rio à la colorisation nos offre un graphisme bien meilleur que celui des tomes précédents. Aliénor est une série à suivre sans restriction.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Femmes en résistance - 3. Berty Albrecht

Femmes en résistance

Tome 3 : Berty Albrecht

Auteurs
Johann Leroux (Dessin)
Polack (Scénario)
Francis Laboutique (Scénario)
Régis Hautière (Scénario)
Dominique Osuch (Couleurs)
Édition
Casterman - 18 février 2015
Format
64 pages
EAN
978-2-2030-5341-0
Note moyenne
(3 votes)
Votre vote

Les éditions Casterman propose le 3e volume de la série "Femmes en résistance". Après Amy Johnson et Sophie Scholl voici l'histoire de Berty Albrecht, une femme engagée. Elle servi dans les hôpitaux militaires lors de la première Guerre mondiale, devint une militante des droits de la femme entre les deux guerre puis s'est impliquée, dès 1941 dans la résistance. Elle faisait partie du Mouvement de Libération nationale d'Henri Frenay et se consacrait au journal clandestin "Combat". Régis Hautière et Francis Laboutique écrivent un scénario très pédagogique et scolaire. Le dessin d'Ullcer, un peu simple rend néanmoins bien l'atmosphère trouble de cette période. Une BD à conseiller aux professeurs d'histoire et à faire rentrer dans les écoles. Enfin, il faut noter que Berty Albrecht fait partie des six femmes (seulement) à avoir été reçues dans l'ordre des compagnons de la Libération.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 à noté l'objet Visages par Dupuis ()
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté la série Space Reich
Venant s'inscrire en parallèle de l’excellente uchronie «Wunderwaffen» la série «Space Reich» s'ouvre sur un album de qualité. Werner Von Braun sert l'Allemagne nazie qui a vaincu l'URSS. Les Américains, dirigés par Charles Lindbergh, qui ne sont pas intervenus dans la guerre en Europe se lancent dans la conquête spatiale. Hitler, chef du grand Reich, veut montrer que l'Allemagne est capable de faire mieux et plus vite que les États-Unis. Il charge Von Braun de mener le projet spatial allemand. L'histoire écrite par Richard D. Nolan ne manque ni d'intérêt ni d'originalité, l'attentat sur le cercueil du maréchal Pétain, commandité par un Charles de Gaule exilé en Martinique est une idée assez surprenante. Le dessin, réalisé par Marko Nikolic n'est pas toujours à la hauteur du scénario mais reste d’une qualité honnête. En revanche, la colorisation manque cruellement de relief. Ce premier tome pose les bases d'une série qui s'annonce prometteuse. À la fin de l’album un cahier bonus de 6 pages, sous forme d’une interview complète le récit.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Sara Lone - 2. Carcano girl

Sara Lone

Tome 2 : Carcano girl

Auteurs
Erik Arnoux (Scénario)
David Morancho (Dessin)
Édition
Sandawe - 18 février 2015
Format
48 pages
EAN
978-2-9306-2329-0
Note moyenne
(15 votes)
Votre vote

Sara Lone a reprit l'exploitation de son père et, à bord du Pink Princess, pèche la crevette, ou du moins en donne l'impression. En fait elle recherche un trésor englouti. Mais elle se met à dos le syndicat des pécheurs en employant deux noirs. Et le président du syndicat est lui aussi en quête du trésor. Le scénario d'Erik Arnoux est toujours aussi bien construit et remarquablement soutenu par le dessin précis de David Morancho. Cette suite est du même niveau que le premier album «Pink princess». Une série de qualité éditée grâce au financement de 340 internautes.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté la série Les Mille et autres nuits
Que ce passe-t-il après les milles et une nuits ? Que devient Shéhérazade ? Et s'il suffisait d'un bijou pour faire d'une femme la femme idéale. Voilà l'objectif du scénario de Stephen Desberg qui, une fois de plus s'associe avec Henri Reculé pour nous proposer une BD magique (un des personnages est magicien). On retrouve ici tous les charmes de l'Orient avec un dessin superbe colorisé par Kattrin de très belle manière. Une nouvelle série, prévue en trois volumes qui débute de la plus belle façon.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté la série Roma
La ville de Troie est assiégée par les Grecs. Aquilon, le grand prêtre, et le général Léonidas sont les héros de la ville. Leur mépris du danger stigmatise les troyens. Mais ils partagent un terrible secret. Deux jeunes femmes se présentent aux portes de la cité et lui offrent une nouvelle idole. En voyant cela, Cassandre prédit la fin de Troie mais personne ne veut l'entendre. Le scénario d'Éric Adam, Pierre Boisserie et Didier Convard est très bien construit, mais quand on sait que l'idée de cette série, prévue en 13 tomes, vient de Gilles Chaillet ce n'est pas une surprise. Le dessin de Régis Penet est souvent trop simple et parfois brouillon. La colorisation de Nicolas Bastide parvient à améliorer le graphisme. À noter en fin d'album un dossier historique de 7 pages qui apporte un complément très intéressant.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Pinkerton - 3. Dossier massacre d'Antietam - 1862

Pinkerton

Tome 3 : Dossier massacre d'Antietam - 1862

Auteurs
Rémi Guérin (Scénario)
Sébastien Tessier (Dessin)
Paolo Francescutto (Couleurs)
Édition
Glénat - 7 janvier 2015
Collection
Grafica
Format
48 pages
EAN
978-2-3440-0243-8
Note moyenne
(11 votes)
Votre vote

Antietam avril 1863, 23 000 victimes (tués, blessés, disparus ou prisonniers) en un jour, soit quatre fois plus de pertes que lors du débarquement du 6 juin 1944. Cette bataille est marquée par l'immobilisme coupable du général Georges Mac Clellan qui ne prit aucunes initiatives alors que les plans de bataille ennemis lui avaient été remis (ici on laisse le mérite à "l'Agence" en fait ils furent trouvés par hasard, Mac Clellan expliquera son inaction par cet étrange hasard qu'il ne voulu pas croire). Ce troisième tome de Pinkerton est décevant. Le scénario de Rémi Guérin est totalement décousu. Les 8 pages relatant les évènements d'Happer's Farm en 1859 arrivent comme un cheveu dans la soupe sans aucune logique alors que pour beaucoup, ils sont l'un des faits majeurs ayant provoqués la guerre de Sécession (1861-1865). De plus le caractère de Pinkerton ne trouve pas sa place dans cette histoire, il semble dépasse et n'apporte rien au récit. Le dessin de Damour a un goût d'inachevé, de fait à la va-vite. Les scènes de combat sont floues, des taches de feutres contre des traits de pinceau, et figées. La colorisation déçoit elle aussi, des teintes fades et sans aucun relief. Ce troisième volume de la série Pinkerton est raté, souhaitons que les auteurs se reprennent pour la suite... s'il y en a une.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté l'album Détectives - 3. Ernest Patisson - Hantée

Détectives

Tome 3 : Ernest Patisson - Hantée

Auteurs
Lou (Couleurs)
Ceyles (Dessin)
Herik Hanna (Scénario)
Édition
Delcourt - 28 janvier 2015
Collection
Conquistador
Format
56 pages
EAN
978-2-7560-5037-9
Note moyenne
(18 votes)
Votre vote

Ernest Patisson (courge d'une variété dont le fruit, de couleur crème, est presque demi sphérique avec un rebord en festons) est un grand voyageur Suisse qui exerce aussi le métier de détective. Il est invité à passer un week-end sur une île au large de l'Ecosse. Ses hôtes souhaitent qu'il parvienne à expliquer le comportement étrange de la maîtresse de maison qui semble être possédée. Patisson est cartésien, pour lui le surnaturel n'existe pas. On lui demande une réponse, il va la fournir. Patisson a une moustache qu'il soigne avec précision, comme Hercule Poirot, il est accompagné par le capitaine Branklyn (nom d'un célèbre jardin situé à côté de Perth, ancienne capitale des Rois d'Écosse), Poirot a Hastings (du nom de la bataille qui fit de Guillaume le bâtard, duc de Normandie, le Roi d'Angleterre en 1066) deux faire-valoir. Patisson parle de "la chose grisâtre habitant ma cavité cérébrale" quand Poirot parle de "mes petites cellules grises". La similitude est troublante. Patisson porte une attention exagérée à son paraître, comme Poirot, mène l'enquête comme Poirot... Herik Hanna rend un hommage à Agatha Christie, le scénario n'est pas loin du "Noël d'Hercule Poirot" mais ce n'est pas un plagiat. Seule ombre au tableau, mais de taille, la longueur des textes qui masquent parfois la moitié des cases. Le dessin de Ceyles est correct mais il manque cruellement de précision, pour une enquête criminelle où l'on cherche le moindre détail c'est un comble. La mise en couleur de Lou, sombre et plate rend bien l'atmosphère lugubre du manoir. Troisième volet de la série Détectives, Ernest Patisson n'est certes pas le meilleur mais se lit avec plaisir.
DTY5213
il y a 3 ans
DTY5213 a commenté la série Jeu de dames
En 1943, Hugo Ebeling quitte le centre de recherche de Peenemünde où il travaillait avec Werner Von Braun sur la production des V1 et V2. Il est écœuré par le traitement des "prisonniers". Il entre dans la résistance et rencontre Eva qu'il "épouse" en 1945. Mais un obus soviétique sépare le couple. Après la guerre, comme beaucoup de scientifiques, il est récupéré par les américains. Il travaille à nouveau avec Von Braun dans la recherche spatiale cette fois, mais cette équipe est mise en seconde ligne par le pouvoir US, ils sont tous étrangers. Le lancement réussi de Spoutnik par les Russes remet l'équipe de Von Braun au premier plan. Le sujet est interessant, mais traité un peu vite et de façon parfois trop manichéenne : le méchant Mac Carthy contre les gentils démocrate, les gouvernants américains xénophobes... Dommage, en centrant plus le scénario Toldac aurait gagné en clarté. Le dessin de Philan est très classique et cadre bien avec le récit et la période traitée. La colorisation de Scarlett Smulkowski est agréable à regarder et apporte un beau complément aux images. Un scénario moyen mais un graphisme séduisant : Jeu de Dames permet de passer un bon moment de lecture sans atteindre des sommets.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Les Mondes de Thorgal - Kriss de Valnor - 5. Rouge comme le Raheborg

Les Mondes de Thorgal - Kriss de Valnor

Tome 5 : Rouge comme le Raheborg

Auteurs
Yves Sente (Scénario)
Giulio De Vita (Dessin)
Matteo Vattani (Couleurs)
Sara Spano (Couleurs)
Édition
Le Lombard - 14 novembre 2014
Format
48 pages
EAN
978-2-8036-3407-1
Note moyenne
(34 votes)
Votre vote

Thorgal fait partie des séries cultes de la BD, les séries parallèle, "Kriss de Valnor" et "Louve" ne sont pas du même tonneau. "Rouge comme le Raheborg", cinquième tome de "Kriss de Valnor" laisse un goût d'inachevé. Une bataille d'importance capitale pour les Vikings du Nord va avoir lieu. Jolan et Kriss de Valnor prépare le combat. Yves Sente livre une histoire solide et précise librement adaptée par Giulio De Vita qui se charge aussi des dessins. Ils sont bien sans plus mais assez inégaux et manque de détail. La colorisation commise par Mattéo Vattani et Sara Spano est brouillonne, parfois même complètement trouble (surtout les arrières plans) elle dessert l'album. On est loin des beautés de la série mère. Malgré cela, "Rouge comme le Raheborg" complète le série alors... je l'ai acheté...
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album 14-18 - 2. Le Chemin de l'enfer (septembre 1914)

14-18

Tome 2 : Le Chemin de l'enfer (septembre 1914)

Auteurs
Éric Corbeyran (Scénario)
Jérôme Brizard (Couleurs)
Étienne Le Roux (Dessin)
Édition
Delcourt - 19 novembre 2014
Format
48 pages
EAN
978-2-7560-3531-4
Note moyenne
(28 votes)
Votre vote

On retrouve les huit jeunes hommes au front. Huit garçons perdus entre leurs petites histoires et les soubresauts de la Grande Histoire. On découvre des caractères bien décrit par Éric Corbeyran, notamment un sergent borné et sadique qui pousse à l'antimilitarisme. Le scénario se lit avec facilité et plaisir, le dessin d'Étienne Le Roux montre les horreurs de ce début de guerre sans pour autant déverser des flots de sang et de cadavres. Jérôme Brizard colorise le tout avec une certaine douceur qui fait bien ressortir le climat de peur et de douleur. Ce deuxième volume de la série 14-18, prévue en dix tomes, suit la ligne du prédédent. En cette période de commémoration, une BD de qualité qui allie devoir de mémoire et pédagogie. À lire sans modération et, pour avoir une autre vision de ce début de guerre on peut se plonger dans les deux très bons albums "Les Taxis de la Marne" (Le Naour et Plumail)- et "La faute au Midi" (Le Naour et Alexandre) de chez Bamboo collection Grand Angle.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté la série Holly Ann
À La Nouvelle Orléans Georges, le fils d'un riche planteur a disparu. Très vite les soupçons se dirigent vers Martin, un jeune noir un peu simple d'esprit et proche de la famille Gerbeaud. Mais la découverte des corps de Georges puis de Martin relance l'enquête. Holly Ann, une belle métis quarteronne, mène alors sa propre investigation, et elle progresse plus vite que la police. Le personnage d'Holly Ann, à la fois attirant et inquiétant est admirablement mis en scène par Kid Toussaint qui nous offre une histoire captivante et joliment écrite. Stéphane Sevrain, au dessin et à la colorisation illustre très bien le scénario avec des planches qui font ressortir la moiteur du climat et la froideur de certains personnages Un début très prometteur pour cette série marquée du signe du Vaudou. Holly Ann, une héroïne et des histoires (un album, une histoire complète) à suivre sans hésiter.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Buffalo Runner (One-shot)

Buffalo Runner

Tome 0 : Buffalo Runner - Grand Format

Auteurs
Tiburce Oger (Scénario)
Tiburce Oger (Dessin)
Édition
Rue de Sèvres - 21 janvier 2015
Format
80 pages
EAN
978-2-3698-1178-7
Note moyenne
(21 votes)
Votre vote

Les buffalo runner étaient des hommes dont le métier consistait à tuer les bisons pour vendre leur peau. Ed Fischer est l'un d'entre eux. Tiburce Oger nous raconte l'histoire de sa vie de façon originale. Ed extermine une bande de brigands qui torturent monsieur Ducharmes, violent sa fille Mary et ont tué son fils Andrew. Ed décide de s'installer pour la nuit dans la masure qui est à côté afin d'attendre le reste de la bande dans une posture plus favorable. Et c'est lui qui raconte sa vie ou ses vies à Mary. Le scénario est bien écrit, il est soutenu par un dessin original et de qualité lui même mis en valeur par la colorisation qui donne une atmosphère particulière à cette bande dessinée. Un très bon western de Tiburce Oger.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté la série Kersten, médecin d'Himmler
Qui est réellement le docteur Félix Kersten, un héros ou un nazi convaincu ? La question a été posée à la fin de la seconde guerre mondiale. Patrice Perna nous raconte l'histoire de ce médecin particulier qui tout en soignant Himmler, chef de la SS et de la police -donc également de la Gestapo- cherchait à sauver des hommes. Le scénario est bien construit et nous montre Kersten pendant et après la guerre. On y voit ses doutes et ses craintes. Le dessin de Fabien Bedouel manque de précision et de détail, mais il colle assez bien à l'histoire. La mise en couleur de Florence Fantini assez sombre et (volontairement ?) terne rend bien l'ambiance des deux époques. Pacte avec le mal, premier volume de Kersten médecin d'Himmler série prévue en deux tomes, est globalement une belle réussite.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a obtenu un nouveau badge

Mêle-tout

Littéralement "personne qui s'occupe de ce qui ne la regarde pas", a un avis sur tout
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté la série Ulysse 1781
Ulysse Mac Hendricks est un héros de la guerre d'Indépendance au États-Unis. Il a laissé sa famille et sa ville, New Itakee, depuis bien longtemps. Son fils le retrouve et lui annonce que les Anglais, les red coats, occupe New Itakee et menace de la réduire en cendres, il se décide alors à rentrer au plus vite. Pour cela, il choisit le chemin le plus cours mais aussi le plus dangereux. Il voyage sur "l'Archéron", un bateau improbable qui roule et qui peut naviguer. Mais cette aventure n'est pas de tout repos, Mac Henfricks et ses camarades vont devoir se battre contre la nature, contre les indiens et contre quelque chose ou quelqu'un de bien pire encore. Xavier Dorison est un scénariste qui jongle avec l'héroïc fantasy (Hasgard), qui sait réécrire des histoires connues de tous (Long John Silver), qui nous captive avec des histoire en plein mysticisme (Le Troisième Testament), son talent lui à même valu de scénariser «La Mangouste» premier tome de la série XIII Mystery. Ici, il livre une histoire inquiétante sur fond historique qui captive dès les premières pages (et pourtant les deux premières planches sont muettes !). Éric Hérenguel est lui aussi un spécialiste du fantastique (Balade au bout du monde, Edward John Trilawnay et même une incursion dans l'univers de «Troy»). Le duo fonctionne à merveille, les textes de Dorison sont très bien mis en images et, cerise sur le gâteau, la colorisation de Sébastien Lamirand, au premier abord un peu froide, rehausse le côté rude et tragique de l'histoire. Ulysse 1781 est une très belle surprise et laisse présager d’une suite des plus haletante.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Les taxis de la Marne (One-shot)

Les taxis de la Marne

Tome 0 : Les taxis de la Marne

Auteurs
Claude Plumail (Dessin)
Jean-Yves Le Naour (Scénario)
Édition
Bamboo - 5 novembre 2014
Format
48 pages
EAN
978-2-8189-3214-8
Note moyenne
(6 votes)
Votre vote

Septembre 1914, le général Joseph Galiéni est en retraite, mais la guerre le fait rappeler. Il est nommé gouverneur de Paris et adjoint du généralissime, le général Joseph Joffre. Entre Galiéni et Joffre le courant ne passe pas, de vieilles rancœurs les opposent et leurs conceptions stratégiques ne s'accordent pas. Lorsque Galiéni se rend compte que l'armée allemande du général Alexander Von Kluck se lance à la poursuite des soldats français qui battent en retraite, il voit un moyen de stopper l'avancée allemande. Mais Joffre ne semble pas vouloir accepter les conseils de Galiéni. Jean-Yves Le Naour propose un scénario de qualité qui colle au plus près des récits historiques. Il est dommage que le dessin ne soit pas au niveau du scénario, il manque de détail et de précision (les uniformes et le port des décorations sont fantaisistes, page 44 on voit un lieutenant avec des galons de capitaine et tout au long de l'album des plaques de la Légion d’honneur portées indifféremment à gauche ou à droite). La colorisation manque un peu de relief mais reste agréable. Les «Taxis de la Marne» est une bonne BD historique soutenu par le très bon scénario de Jean-Yves Le Naour. En fin d'album un cahier historique de 8 pages titré «Le miracle de la Marne» revient sur les faits et les personnages importants qui ont marqué cette période.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Sans pardon (One-shot)

Sans pardon

Tome 0 : Sans pardon

Auteurs
Hermann Huppen (Dessin)
Yves Huppen (Scénario)
Édition
Le Lombard - 9 janvier 2015
Collection
Signé
Format
58 pages
EAN
978-2-8036-3495-8
Note moyenne
(23 votes)
Votre vote

Buck Carter est poursuivi par les forces de l'ordre, il se réfugie dans sa famille, mais il n'est plus le bien venu à Cuver Creek. Il doit fuir plus loin, il sème alors la mort sur son passage. Dix ans plus tard, son fils est devenu lui aussi hors la loi, Carter décide de le sauver. Hermann réalise un western magnifique le dessin est comme d'habitude très beau et la colorisation aux teintes pastel adoucie un peu la violence de l'histoire très bien scénarisée par Yves H. Une très belle réussite dans la collection Signé qui, en qualité, se rapproche de la collection Aire libre.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Sisco - 5. Kalachnikov Diplomate

Sisco

Tome 5 : Kalachnikov Diplomate

Auteurs
Benec (Scénario)
Thomas Legrain (Dessin)
Édition
Le Lombard - 14 septembre 2012
Format
46 pages
EAN
978-2-8036-3056-1
Note moyenne
(12 votes)
Votre vote

Sisco fait partie des services secrets, un homme de l'ombre qui agit au nom de l'État sans forcément être protégé par ses chefs. À la frontière entre l'Albanie et le Kosovo, une patrouille de l'armée française tombe sur des trafiquants qui préfèrent détruire leur «cargaison» plutôt que de la perdre. Seulement la marchandise ce sont des jeunes femmes. Le président de la république française, choqué, décide de demander une intervention militaire en Albanie. Bien évidemment cela ne plaît ni au parrain mafieux albanais ni à ses clients américains. Sisco part alors en mission aux États-Unis pour assurer la protection du chef de l’État. Notre agent secret va avoir quelques surprises lors de cette intervention. Si le scénario est assez bien construit, Benec offre une histoire bien faite avec un suspense assez prenant, le dessin est décevant, pas de détail, des visages, des paysages sans intérêt et trop souvent similaires. Et cette colorisation, terne et sans relief qui gâche tout. Sisco avait bien débuté, ce «Kalachnikov diplomatie» n'est pas au niveau de ses prédécesseurs.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Poulbots (One-shot)

Poulbots

Tome 0 : Poulbots

Auteurs
Patrick Prugne
Édition
Margot - 24 octobre 2014
Format
72 pages
EAN
978-2-9541-1577-1
Note moyenne
(13 votes)
Votre vote

Paris, 1905, Jean fils de bourgeois est enlevé de son plein gré par une bande de gamins éleveurs de grenouilles, l'aspic, la ficelle, Paulo, trois pouces et Manon. S'en suit une histoire attendrissante et amusante autour de reliques royales, avec en fond de tableau des artistes de renom, Aristide Bruant, Jules Renard, Théophile Steinlen, et bien sur Francisque Poulbot. L'album se termine par un épilogue émouvant qui n'est pas sans rappeler la fin du «Château de ma mère» de Marcel Pagnol. Le dessin de Patrick Prugne est magnifique, simple et précis à la fois, le carnet de croquis en fin d'album montre bien le travail nécessaire pour rendre l'atmosphère de ce début de XXe siècle (mention spéciale à une case hommage à Poulbot en page 21). La colorisation est superbe, des nuances très fines, des teintes bien choisies qui rendent à merveille l'ambiance de cette belle histoire soutenue par un scénario drôle et touchant. Patrick Prugne n'est pas le plus prolifique des dessinateurs de bande dessinée. Trois série, «Nelson et Trafalgar» (5 albums), «Fol» (2 tomes), et «L'auberge du bout du monde» (déclinée en 3 volumes) et trois histoires un peu liées, «Canoë bay», «Frenchmann» et «Pawnee». «Poulbots» n'est donc que sa 14e réalisation dans l'univers du 9e art, en 23 ans c'est peu. Mais, cette fois encore, la qualité est au rendez vous. «Poulbots» ne retrace pas la vie de Francisque Poulbot, dessinateur et illustrateur réputé du début du XXe siècle, mais celle des gamins des rues de Paris (qui portent désormais son nom) et surtout de la butte Montmartre racontée avec humour et poésie. Une grande réussite, mais ne cherchez pas «Poulbots» dans la sélection d'Angoulême, il vaut beaucoup plus que ça.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album XIII - 23. Le Message du martyr

XIII

Tome 23 : Le Message du martyr

Auteurs
Bérengère Marquebreucq (Couleurs)
Yves Sente (Scénario)
Iouri Jigounov (Dessin)
Édition
Dargaud - 28 novembre 2014
Format
48 pages
EAN
978-2-5050-6209-7
Note moyenne
(55 votes)
Votre vote

Betty à l'hôpital, le mafieux Little Joe à ses trousses, le FBI l'accusant toujours d'actes terroristes : il est temps pour XIII de quitter les États-Unis. Le résultat des recherches de son ami d'enfance Jim Drake et Annika, la jeune dealeuse aux cheveux roses, entraînent Jason Fly sur les traces de son parrain. Un nouveau jeu de piste l'attend pour découvrir les secrets du Mayflower. Yves Sente à écrit un scénario compliqué et pas toujours attrayant, Iouri Jigounov dessine XIII à la manière de William Vance en restant fidèle au père de notre amnésique préféré. La mise en couleur de Bérengère Marquebreucq est agréable et cadre bien avec le dessin et le récit. En revanche, le lettrage est désastreux, parfois illisible, ce qui gâche le plaisir de la lecture.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Les Reines de sang - Isabelle - 1. La Louve de France - Volume 1/2

Les Reines de sang - Isabelle

Tome 1 : La Louve de France - Volume 1/2

Auteurs
Johann Corgié (Couleurs)
Thierry Gloris (Scénario)
Jaime Calderon (Dessin)
Marie Gloris (Scénario)
Édition
Delcourt - 3 octobre 2012
Collection
Histoire & Histoires
Format
56 pages
EAN
978-2-7560-2708-1
Note moyenne
(15 votes)
Votre vote

Isabelle de France (environ 1295-1358) est la fille de Philippe IV le Bel, celui qui mis fin à bas l'ordre des Templiers. Elle est aussi la sœur de trois Rois de France, Louis X le Hutin (1314-1316), Philippe V le Long (1316-1322) et Charles IV le Bel (1322-1328). Isabelle de France n’est pas, dans son début de règne, une femme de sang, c’est avant tout une femme de devoir bafouée. Elle est Reine et considère qu'elle doit plus qu'elle ne reçoit. Son époux, Édouard II, la délaisse pour se pavaner avec de jeunes girons et a une image de la Femme des plus réactionnaire (même pour l'époque). Isabelle est une vraie femme de pouvoir dans un temps où ce n'était pas leur rôle. Le scénario de Thierry et Marie Gloris montre bien cet aspect de cette souveraine, qui, par devoir accepte de devenir mère, «parce que la lignée doit survivre». On voit aussi une femme déterminée qui n'hésite pas à sacrifier ses belles sœurs infidèles parce qu'elles n’ont pas respecté les codes informels qui régissent la noblesse. Le dessin de Jaime Calderon est très classique, bien loin de Juillard ou Cosey, mais il rend bien l'ambiance du récit. La colorisation de Johann Corgié se met au niveau des illustrations. Ce premier tome est de bonne facture, mais, peut-on vraiment classer Isabelle dans la catégorie des Reines de sang. Dans cet album on découvre une femme de devoir et de tradition, la suite de la vie d'Isabelle est moins angélique. Notons toutes fois que l’appellation «Louve de France» naît sous la plume de William Shakespeare soit trois siècles plus tard.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Jour J - 18. Opération Charlemagne

Jour J

Tome 18 : Opération Charlemagne

Auteurs
Milorad Vicanović-Maza (Dessin)
Jean-Pierre Pécau (Scénario)
Fred Duval (Scénario)
Édition
Delcourt - 19 novembre 2014
Collection
Série B
Format
61 pages
EAN
978-2-7560-5156-7
Note moyenne
(8 votes)
Votre vote

La suite «d'Oméga» tient les promesses du premier album. On y retrouve les mêmes protagonistes, un an plus tard. Simone de Beauvoir a prit du galon, elle est en charge de la propagande, de Gaule nommé général est éloigné en Orient, Laval dirige toujours le pays. Le commissaire Lafont relégué au second plan à cause de son échec relaté dans «Oméga» à une chance de se relever. Fred Duval et Jean-Pierre Pécau on semé des petites perles dans leur histoire, Lulu la Nantaise des tontons flingueurs est citée, Georges Marchais fait une apparition, Pierre Mendès France est présent dans un rôle surprenant. En bref, les années 50 et 60 déplacées en 1943. Maza produit le même dessin que dans le premier tome, manquant toujours de finesse et de précision et Jean-Paul Fernandez se charge d’une colorisation trop banale. Cet album est cependant très bien, il tient sa force dans le scénario qui met en scène une pléiade de personnages présentés dans des emplois décalés mais toujours cohérents. «Oméga» et «Opération Charlemagne» sont deux belles réussites de la collection Jour J, même si le graphisme laisse parfois à désirer. La suite dans «Le crépuscule des damnés».
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Jour J - 14. Oméga

Jour J

Tome 14 : Oméga

Auteurs
Jean-Pierre Pécau (Scénario)
Fred Duval (Scénario)
Milorad Vicanović-Maza (Dessin)
Édition
Delcourt - 18 septembre 2013
Collection
Série B
Format
64 pages
EAN
978-2-7560-4101-8
Note moyenne
(11 votes)
Votre vote

L'Allemagne n’est pas devenue nazie et Hitler a disparu on ne sait pas trop où. Pierre Laval à prit la tête d'une dictature instaurée en France depuis 1934. Les dirigeants français cherchent à faire tomber la dernière démocratie européenne, la Grande Bretagne. La collection Jour J est basée sur le principe de l'uchronie (écriture fictive de l’histoire qui, en modifiant un événement, propose une autre vision de l’avenir). Le scénario de Fred Duval et Jean-Pierre Pécau est extrêmement bien construit. Les personnages y sont très bien représentés et les caractères bien posés, une mention spéciale pour une Simone de Beauvoir cynique et égoïste qui, si elle n'a qu'un petit rôle tient une place importante. Le dessin de Maza soutient le récit, même si on aurait pu souhaiter plus de finesse et de détail. Jean-Paul Fernandez colorise le tout sobrement. «Oméga» est une belle réussite, à suivre dans «Opération Charlemagne» et «Le crépuscule des damnés».
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Jeremiah - 33. Un gros chien avec une blonde

Jeremiah

Tome 33 : Un gros chien avec une blonde

Auteurs
Hermann Huppen (Scénario)
Hermann Huppen (Dessin)
Hermann Huppen (Couleurs)
Édition
Dupuis - 26 septembre 2014
Format
48 pages
EAN
978-2-8001-6075-7
Note moyenne
(18 votes)
Votre vote

Kurdy a disparu, Jérémiah se lance à sa recherche. Mais que veut cette femme blonde avec son gros chien, elle qui a donné un ange gardien à Jérémiah ? Et puis, pourquoi Gooky et Seth, ces deux idiots, se donnent-il autant de mal pour garder Kurdy en vie tout en essayant de lui arracher des informations ? Hermann signe un scénario intéressant qui met en scène des personnages surprenant et fait revivre des individus déjà vus auparavant. Le personnage central, celui de la femme blonde est à la fois intéressant et inquiétant. L'histoire tient le lecteur en haleine, et le laisse sur sa faim car la chute est déroutante (même si elle peut laisser imaginer une suite). Que dire du dessin et de la colorisation... du Hermann classique, les amateurs du genre ne seront pas déçus. Un album qui est digne de ses prédécesseurs.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Le Sang de la vigne - 1. Mission à Haut-Brion

Le Sang de la vigne

Tome 1 : Mission à Haut-Brion

Auteurs
Noël Balen (Adapté de)
Sandro Masin (Dessin)
Éric Corbeyran (Scénario)
Jean-Pierre Alaux (Adapté de)
Logicfun (Couleurs)
Édition
Glénat - 22 octobre 2014
Collection
Grafica
Format
48 pages
EAN
978-2-7234-9854-8
Note moyenne
(4 votes)
Votre vote

Benjamin Cooker est un œnologue dont la réputation n'est plus à faire. Le soir de ses 50 ans, un de ses amis, propriétaire d'un grand domaine du bordelais l'appelle car il est confronté à un grâve problème : 4 de ses fûts sont contaminés par des bactéries. Benjamin Cooker mène alors un enquête, ou plutôt deux, car il est également intrigué par deux trumeaux montrant presque le même paysage. Corbeyran nous offre un scénario très bien construit et une enquête pleine de suspense. Sandro propose un dessin un peu brouillon, notamment dans ses visages qui manquent cruellement de ffinesse. La mise en couleurs est correcte, sans atteindre des sommets. Ce premier volume de la série "Une enquête de Benjamin Cooker" est malgré tout agréable à lire, on se laisse facilement emporter par l'histoire.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Les Reines de sang - Frédégonde - 1. Frédégonde, la sanguinaire - Volume 1

Les Reines de sang - Frédégonde

Tome 1 : Frédégonde, la sanguinaire - Volume 1

Auteurs
Virginie Greiner (Scénario)
José Luis Rio (Couleurs)
Luca Sotgiu (Lettrage)
Alessia De Vincenzi (Dessin)
Édition
Delcourt - 8 octobre 2014
Format
56 pages
EAN
978-2-7560-3750-9
Note moyenne
(8 votes)
Votre vote

La collection les "Reines de sang" retrace la vie de femmes devenue Reines qui se sont imposées grâce à leurs caractères bien trempés et par la violence. Le choix de Frédégonde (545-597) était alors une évidence. Virginie Greiner la dépeint comme une femme calculatrice, manipulatrice, égoïste et dotée d'une ambition démesurée, elle bien en accord avec ce qu'en disent les historiens (on prête à Frédégonde une bonne dizaine de crimes). Le dessin d'Alessia de Vincenzi est agréable et rend bien les caractères des personnages (le regard de Frédégonde en page 13 en dit plus que bien des lignes). La colorisation de José Luis Rio met en valeur les images même si elle manque un peu de nuance. Un album bien réalisé et captivant.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Les Tuniques bleues - 57. Colorado story

Les Tuniques bleues

Tome 57 : Colorado story

Auteurs
Studio Leonardo (Couleurs)
Willy Lambil (Dessin)
Raoul Cauvin (Scénario)
Édition
Dupuis - 5 octobre 2013
Format
44 pages
EAN
978-2-8001-5495-4
Note moyenne
(37 votes)
Votre vote

des convois nordistes sont attaqués par une bande de rebelles commandée par le capitaine Miller. Le général Alexander veut la réduire à néant, Chesterfield et Blutch sont alors chargés d'infiltrer la bande et de donner sa position. Bon tout est dit, le scénario est beaucoup trop léger, même si comme souvent il repose sur des faits historiques, pas, peu de gags en gros une paire (de chaussettes). Colorado Story ne restera pas comme étant un album marquant des "Tuniques bleues".
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Les Chemins de Compostelle - 1. La Petite Licorne

Les Chemins de Compostelle

Tome 1 : La Petite Licorne

Auteurs
Jean-Claude Servais (Scénario)
Jean-Claude Servais (Dessin)
Édition
Dupuis - 17 octobre 2014
Collection
Grand Public
Format
80 pages
EAN
978-2-8001-6124-2
Note moyenne
(7 votes)
Votre vote

Le premier tome de la nouvelle série de Jean-Claude Servais «Les chemins de Compostelle» est un bijou. «Petite Licorne» raconte l histoire, ou du moins le début de l histoire, de quatre personnes qui vont faire le pèlerinage de Compostelle. Deux femmes Blanche et Céline, deux hommes Alexandre et Dominique, quatre raisons différentes de faire ce voyage intérieur. Car, n en déplaise à certains chantres (j ai failli mettre un second c) de la pensée unique (voir dBD n°87), prendre les chemins de Saint Jacques est avant tout une quête personnelle et pas forcément la preuve de bondieuserie d un autre temps (je renvoie les lecteurs sur le livre illustré de François Dermaud sur son pèlerinage). Servais nous présente ses héros, surtout Blanche qui est au cœur de l album. Le scénario fait la place belle à l alchimie sous la forme d’une sorte d initiation de Blanche par son grand père. Les dessins sont comme toujours magnifiques, la brasserie ou la grand-place de Bruxelles sont absolument splendides. Ce premier tome met en place une histoire destinée à être publiée en sept volumes. Tous les caractères sont là, on découvre aussi l opposition entre le laïc et le religieux, l alchimie et le sacré. Si les textes sont parfois un peu longs, les décors sont bien posés et le dessin ravi toujours autant. La colorisation de Raives augmente le plaisir de la lecture et donne un relief très particulier. Une très belle réussite. À noter la présence de plusieurs cases en noir et blanc de «Tendre Violette» et, en page 65, une vieille femme dont le visage rappellera à certains un autre album de Servais.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Je, François Villon - 2. Bienvenue parmi les ignobles

Je, François Villon

Tome 2 : Bienvenue parmi les ignobles

Auteurs
Luigi Critone (Scénario)
Luigi Critone (Dessin)
Jean Teulé (Textes)
Édition
Delcourt - 24 septembre 2014
Collection
Histoire & Histoires
Format
72 pages
EAN
978-2-7560-2470-7
Note moyenne
(7 votes)
Votre vote

Ce deuxième album de la série «Je, François Villon» débute par la rencontre de François Villon et de Colin de Cayeux, le «Roy des Coquillards», une bande de brigands sans foi ni loi. Il fait ensuite une terrible initiation pour intégrer cette troupe de bandits. À la plume et au pinceau Luigi Critone livre un deuxième tome très réussi. Le scénario est clair et précis, il est parfaitement adapté au dessin très dépouillé qui rend précisément l ambiance sombre et dure du roman de Jean Teulé. La mise en couleur signée Giorgia Casetti et Luigi Critone aux tons pastels cadre très bien avec le récit et fait ressortir l atmosphère de chaque scènes. Une très belle réussite dans la ligne du précédent album «Mais où sont les neiges d antan ?». Souhaitons que le prochain tome soit de la même veine.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album John Tiffany - 2. Le Désir du désir

John Tiffany

Tome 2 : Le Désir du désir

Auteurs
Stephen Desberg (Scénario)
Dan Panosian (Dessin)
Édition
Le Lombard - 24 octobre 2014
Collection
Troisième Vague
Format
56 pages
EAN
978-2-8036-3403-3
Note moyenne
(9 votes)
Votre vote

Un chasseur de primes à la recherche d'un gros poisson entouré de flingue et de belles filles. La couuverture est aguichante, pour le reste... un scénario poussif et compliqué, des textes souvent trop longs qui fatigue plus qu'ils ne captive, un dessin inachevé, et une colorisation repoussante, bref un album raté, dommage l'idée de départ était bonne.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Les 7 Merveilles - 4. Le Temple d'Artémis

Les 7 Merveilles

Tome 4 : Le Temple d'Artémis

Auteurs
Gaëtan Georges (Couleurs)
Antonio Sarchione (Dessin)
Luca Blengino (Scénario)
Édition
Delcourt - 8 octobre 2014
Format
56 pages
EAN
978-2-7560-4022-6
Note moyenne
(10 votes)
Votre vote

Comme dans les précédents volumes de la collection «Les 7 merveilles», le chef d œuvre mis en avant, ici le Temple d Artémis, n est qu un prétexte pour raconter une petite histoire de la grande Histoire. Nous croisons Abder Phénix et son complice Déméter qui, avec l aide de la belle Daphné, veulent piller le temple et s approprier le trésor de Crésus. Mais ils vont découvrir un bien étrange trésor et une invention qui va changer la face du monde. Le scénario de Luca Blengino est agréable à lire, son histoire est très crédible et se lit sans aucune difficulté. Le dessin d’Antonio Sarchione est simple et plaisant à regarder même s il manque de détail, notamment dans les scènes à l intérieur du temple, on a l impression que la décoration est des plus dépouillée. La colorisation de Gaétan Georges soutient, sans le transcender, le graphisme. Malgré cela «Le Temple d’Artémis» est une bonne BD, une sorte de polar antique bien ficelé.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Complainte des landes perdues II - Les Chevaliers du pardon - 4. Sill Valt

Complainte des landes perdues II - Les Chevaliers du pardon

Tome 4 : Sill Valt

Auteurs
Sébastien Gérard (Couleurs)
Jérémy Petiqueux (Dessin)
Philippe Delaby (Dessin)
Bérengère Marquebreucq (Couleurs)
Jean Dufaux (Scénario)
Édition
Dargaud - 21 novembre 2014
Format
54 pages
EAN
978-2-5050-6164-9
Note moyenne
(42 votes)
Votre vote

L'histoire de ce dernier volume du cycle des chevaliers du pardon est bien monté, On pourra néanmoins regretter des textes parfois trop longs qui n'apporte pas grand chose à l'histoire. Le dessin est le plus souvent inquiétant, collant ainsi au scénario, mais la colorisation terne et sans relief ne lui apporte pas le petit plus qui fait d'une bonne bande dessinée une très bonne BD. Dommage pour cette fin de cycle. Espèrons que le prochain, celui des sorcières soit de la qualité du premier cycle.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Les Reines de sang - Aliénor - 2. La Légende noire - Volume 2

Les Reines de sang - Aliénor

Tome 2 : La Légende noire - Volume 2

Auteurs
Simona Mogavino (Scénario)
Arnaud Delalande (Scénario)
Carlos Gomez (Dessin)
Édition
Delcourt - 8 mai 2013
Format
56 pages
EAN
978-2-7560-2711-1
Note moyenne
(17 votes)
Votre vote

Le deuxième album de la série Aliénor est tout en noirceur. Louis VII y est présenté comme un être faible et totalement sous la coupe de sa femme. Aliénor, quant à elle, est dépeinte comme une femme égoïste, froide et calculatrice, alors qu’elle fut l’une des premières à favoriser l’essor des arts et surtout de la poésie courtoise. Comme dans le premier tome, les auteurs sont restés au plus près des récits historiques, mais ont peu regretter que les textes soient trop longs. Le dessin n’est pas désagréable mais manque toujours de finesse. La colorisation, cette fois réalisée par José Luis Rio est très sombre ce qui ne met pas en valeur le dessin. Ce deuxième tome est moins bien réussit que le précédent.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Les Reines de sang - Aliénor - 1. La légende noire, Tome 1

Les Reines de sang - Aliénor

Tome 1 : La légende noire, Tome 1

Auteurs
Arnaud Delalande (Scénario)
Simona Mogavino (Scénario)
Claudia Chec (Couleurs)
Carlos Gomez (Dessin)
Édition
Delcourt - 4 avril 2012
Format
56 pages
EAN
978-2-7560-2517-9
Note moyenne
(22 votes)
Votre vote

Le premier volume d’Aliénor La légende noire se propose de nous faire découvrir Louis VII le jeune (1120-1180) et sa première épouse Aliénor d’Aquitaine (1122-1204). Les auteurs Arnaud Delalande et Simona Mogavino sont remarquablement documentés sur l’histoire des trois principaux personnages le Roi Louis VII, Aliénor et le conseiller du Roi Suger. On peu néanmoins remarquer un parti prit marqué contre celle qui fut Reine de France puis d’Angleterre. Le dessin de Carlos Gomez manque de finesse et de détail ce qui rend la lecture parfois difficile. La colorisation de Claudia Chec manque un peu de relief mais n’altère pas le dessin. Globalement un bon album pour les amateurs d’histoire.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album L'Ambulance 13 - 5. Les Plumes de fer

L'Ambulance 13

Tome 5 : Les Plumes de fer

Auteurs
Sébastien Bouet (Couleurs)
Patrick Cothias (Adapté de)
Patrice Ordas (Scénario)
Alain Mounier (Dessin)
Édition
Bamboo - 5 novembre 2014
Collection
Grand Angle
Format
48 pages
EAN
978-2-8189-3211-7
Note moyenne
(17 votes)
Votre vote

Le 5e volume de «l’ambulance 13» se déroule en 1917. On retrouve le médecin Louis-Charles Bouteloup toujours en conflit avec sa hiérarchie. L’État-major décide de l’éloigner et le mute dans un secteur moins sensible, en Alsace. Bouteloup y découvre les exclus de cette guerre, les corps francs sans existence réelle et les Indiens arrachés à leur réserve pour aller se faire massacrer «convenablement» sur le sol Français. Le scénario de Patrice Ordas est très bien construit et nous fait découvrir des aspects oubliés (cachés) de la Grande Guerre, les corps francs et les peaux-rouges, véritable chair à canon. Le dessin d’Alain Mounier sobre et précis sait rendre les horreurs de la guerre sans voyeurisme. La colorisation de Sébastien Bouet met en valeur à la fois le dessin et le texte en apportant des teintes bien choisies en fonction des situation présentées. Un très bon album qui se termine de façon à tenir le lecteur en haleine. La suite et la fin (?) dans le tome 6. À noter en fin d’album 8 pages de présentation historique du service de santé des armées.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Yoko Tsuno - 26. Le maléfice de l'améthyste

Yoko Tsuno

Tome 26 : Le maléfice de l'améthyste

Auteurs
Roger Leloup (Scénario)
Roger Leloup (Dessin)
Édition
Dupuis - 16 novembre 2012
Format
78 pages
EAN
978-2-8001-5690-3
Note moyenne
(28 votes)
Votre vote

Le scénario est plat et n'apporte absolument rien à la série. L'histoire de ces lettres écrites dans le passé et destinées au future n'est pas convainquante. Heureusement que le dessin de Leloup reste de qualité, sans cela cet album n'aurait absolument aucun intérêt. Juste pour compléter la série.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté la série
DTY5213
il y a 4 ans
Après avoir disparu pour empêcher les anciens Dieux de revenir sur terre, Moriarty réapparaît chez Meredith Rutherford. Il se lance à la recherche des derniers exemplaires du Necronomicon. Cet album est très brouillon, le dessin manque de détail et de précision ce qui rend la lecture difficile. D’autant plus que le scénario de Sylvain Cordurié est très embrouillé et manque cruellement de simplicité. Le passage de la période retour de Moriarty, en couleurs et celle relatant les moments où il a disparu mis en couleur rouge orange est assez décevante. Globalement cet album est moyen et n’apporte pas grand chose à la série.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Perico - 2. Perico - Tome 2

Perico

Tome 2 : Perico - Tome 2

Auteurs
Dominique David (Couleurs)
Philippe Berthet (Dessin)
Régis Hautière (Scénario)
Édition
Dargaud - 26 septembre 2014
Collection
Ligne noire
Format
64 pages
EAN
978-2-5050-1996-1
Note moyenne
(10 votes)
Votre vote

Lucia et Joaquin poursuivent leur route pour rejoindre Hollywood. Ils vont croiser des routiers plus ou moins membres de la mafia, des motards indépendants, un sheriff un peu louche et bien sur les sbires de trafficante. Le second volume de Perico (perruche en espagnol mais surtout cocaïne en argot cubain) est du même niveau que le premier. Un scénario bien construit au suspens prenant écrit par Régis Hautière mis en image par un Philippe Berthet au sommet de son art. La colorisation de Dominique David nous plonge dans l’ambiance des années 50 de la plus belle manière. Une belle histoire, un dessin net et précis, une colorisation parfaitement adaptée, en résumé la série Perico est une réussite remarquable à ranger entre un beau Gibrat et un excellent Juillard.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Ils ont fait l'Histoire - 5. Napoléon 1793-1799 (1/3)

Ils ont fait l'Histoire

Tome 5 : Napoléon 1793-1799 (1/3)

Auteurs
Noël Simsolo (Scénario)
Fabrizio Fiorentino (Dessin)
Jean Tulard (Textes)
Édition
Glénat - 1 octobre 2014
Collection
Ils ont fait l'histoire
Format
56 pages
EAN
978-2-7234-9628-5
Note moyenne
(6 votes)
Votre vote

Il n’est pas évident de raconter la vie des grandes figures de l’histoire. La vie de Napoléon Bonaparte n’est sûrement la plus facile à relater. Mais dans ce premier tome le résultat déçoit. Le scénario de Noël Simsolo, s’il suit ce que nous avons appris à l’école est très moyen, le dessin de Fabrizio Fiorentino est bâclé, à tel point que d’une case à l’autre on a du mal à reconnaître les personnages, et que dire de cette couverture plus que brouillonne. La colorisation d’Alessia Nocerane parvient pas à faire passer le manque de précision des images. À tout cela s’ajoute un découpage des planches des plus anarchique qui n’aide vraiment pas la lecture. Globalement ce premier tome (3 sont prévus) est un échec total.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Wendy - 2. Neverland

Wendy

Tome 2 : Neverland

Auteurs
Carole Beau (Couleurs)
Christophe Quet (Dessin)
Fred Duval (Scénario)
Édition
Delcourt - 1 septembre 2014
Collection
Conquistador
Format
48 pages
EAN
978-2-7560-3341-9
Note moyenne
(4 votes)
Votre vote

On retrouve Wendy en Afrique, avec le capitaine James (Hook). Celui-ci lui raconte une histoire bien étrange qui fait revivre Peter Pan et l’île de Neverland. Fred Duval mêle agréablement conte et réalité, son scénario est très prenant. Le dessin, classique, de Christophe Quet accompagne très bien l’histoire de notre belle héroïne. Carole Beau met l’album en couleurs de belle manière avec netteté et précision (j’ai beaucoup aimé le choix de ses nuances de bleu). Annoncée comme une série complète en deux volumes, Wendy pourrait néanmoins avoir une suite car la dernière planche laisse une belle ouverture. Une bonne série destinée à un publique très large.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Witness 4 - INT. Witness 4 (intégrale) - Tomes 1 à 3

Witness 4

Tome 1 : Witness 4 (intégrale) - Tomes 1 à 3

Auteurs
Chrys Millien (Dessin)
Erik Arnoux (Scénario)
Édition
Sandawe - 31 octobre 2014
Format
176 pages
EAN
978-2-9306-2327-6
Note moyenne
(4 votes)
Votre vote

Vous avez aimé la série «l’Incal», alors vous retrouverez dans W 4 (chez Soleil c’était «Witness 4») tout les ingrédients qui ont fait le succès des aventures de John Difool. Un objet étrange doté de pouvoirs surnaturels, un détective en pleine enquête, des homéoputes, une milice pourpre… bref, une sorte de copie bien loin de l’original. Le dessin est classique et commun à celui de beaucoup de bande dessinées de science fiction, la colorisation, parfois trop agressive gâche la lecture d’un scénario correct sans plus. Petit détail, il faut bien fouiller les détails et les arrières plans des cases on y retrouve beaucoup de clins d’œil à l’univers de Mœbius et de «la guerre des étoiles », entre autre. Le résultat reste malgré cela moyen. La fin peut laisser penser à une suite.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Jour J - 16. L'Étoile blanche

Jour J

Tome 16 : L'Étoile blanche

Auteurs
Damien Jacob (Dessin)
Jean-Pierre Pécau (Scénario)
Fred Duval (Scénario)
Édition
Delcourt - 18 juin 2014
Collection
Série B
Format
56 pages
EAN
978-2-7560-4803-1
Note moyenne
(10 votes)
Votre vote

La collection Jour J poursuit sa route avec ce 16e album. Cette fois le point de départ est : et si le Titanic n’avait pas coulé le 15 avril 1912 ? À partir de là, les auteurs nous font découvrir un personnage assez singulier, Max Watterson qui, après avoir évité le naufrage du géant des mers et suivi de solides études, devient journaliste. Au fur et à mesure que l’histoire avance, il prend une importance de plus en plus forte tant sur le plan médiatique que politique. Ironie du sort, le Titanic va sombrer, mais c’est Hitler qui est à son bord. Toute l’histoire du XXe siècle est alors changée. Le scénario de Fred Duval et Jean-Pierre Pécau traîne parfois en longueur mais l’évolution de Max tout au long de l’album est très bien mise en valeur. On se retrouve face à un personnage semblable à Kennedy père, à la fois charismatique et dictatorial. Le dessin de Damien, enfermé dans un découpage des planches très classique, manque d’originalité et de précision. La colorisation, quant à elle reste trop conventionnelle. Mais dans l’ensemble l’Étoile blanche est un bon album, sans plus.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album François-Ferdinand (One-shot)

François-Ferdinand

Tome 0 : La mort vous attend à Sarajevo

Auteurs
Jean-Yves Le Naour (Scénario)
Chandre (Dessin)
Sébastien Bouet (Couleurs)
Édition
Bamboo - 11 juin 2014
Format
46 pages
EAN
978-2-8189-3112-7
Note moyenne
(6 votes)
Votre vote

Nous savons tous que la mort de l’archiduc François-Ferdinand est la cause du début de la première Guerre mondiale. Cet album se termine pas la mort de l’archiduc. Jean-Yves Le Naour, historien spécialiste de la Grande Guerre nous relate les jours qui précèdent l’assassinat de celui qui devait devenir empereur. Il raconte surtout une belle histoire d’amour entre «Franzi» et sa femme Sophie. Le scénario est remarquable de précision et très bien soutenu par un dessin sobre mais précis que la colorisation de Sébastien Bouet, tout en couleurs pastels, rend très agréable. Un bel hommage qui dévoile aussi les coulisses du pouvoir et les lourdeurs de l’étiquette dans la cour Austro-Hongroise au commencement du XXe siècle. Cette bande dessinée est un moyen original pour commencer les célébrations du centenaire du début de la première Guerre mondiale.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Kraa - 3. La Colère blanche de l'orage

Kraa

Tome 3 : La Colère blanche de l'orage

Auteurs
Benoît Sokal (Scénario)
Benoît Sokal (Dessin)
Édition
Casterman - 22 janvier 2014
Collection
Univers d'auteurs
Format
68 pages
EAN
978-2-2030-5057-0
Note moyenne
(8 votes)
Votre vote

Voici l’épilogue de l’histoire de Yuma et de son aigle. L’histoire commence à Klontown en 1963, on voit Emily qui prend sa retraite de médecin. En rangeant ses papiers elle retrouve un vieux carnet dans lequel elle a écrit les moment qu’elle a passé avec Yuma. Sokal a réalisé un scénario à deux narrateurs, d’un côté le journal intime d’Emily, de l’autre les commentaires de Kraa. Le récit est prenant et l’intrigue remarquablement construite avec un dénouement bien amené. Cette série marque le retour de Sokal à la bande dessinée réaliste, son dessin est à la fois dur et émouvant, la colorisation tout en nuances met en valeur les moindres détails du dessin. Une très belle bande dessinée qui ouvre une nouvelle saison pour le 9e art. La série Kraa est sans doute une des plus belles réussite de ces dernières années. À lire avec les albums de Daniel Prugne (Frenchman, Canoë bay ou bien Pawnee).
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album L'Ambulance 13 - 4. Des morts sans nom

L'Ambulance 13

Tome 4 : Des morts sans nom

Auteurs
Patrick Cothias (Scénario)
Patrice Ordas (Scénario)
Alain Mounier (Dessin)
Édition
Bamboo - 31 janvier 2014
Format
48 pages
EAN
978-2-8189-2538-6
Note moyenne
(21 votes)
Votre vote

Dans ce volume, nous retrouvons le sous-lieutenant Bouteloup et son équipe confrontés aussi bien aux horreurs de la guerre qu’à la cruauté de ceux qui la font. Les quatre premières planches pose le décor de cette histoire où l’aspect machiavélique de certains chefs est mis en avant. Bouteloup est désigné pour effectuer la visite médicale autorisant l’exécution d’Isabelle, la religieuse lorraine dont il est amoureux, c’est également lui qui doit signer le certificat de décès. Par la suite l’équipe de l’ambulance 13 est envoyée en première ligne au cours des combats meurtriers du Chemin des Dames. Ordas et Cothias au scénario et Mounier au dessin nous décrivent l’horreur que fut la Grande Guerre, aussi bien les combats contre l’ennemi que les haines qui existent entre les soldats du même camp. Un album très réussi qui termine l’aventure de l’ambulance 13. Le mot de la fin tient dans la dernière bulle de l’album lorsque qu’un «planqué» dit à Bouteloup : «Vous, les poilus, vous devenez encombrants, vous savez ?»
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Le Pilote à l'Edelweiss - 1. Valentine

Le Pilote à l'Edelweiss

Tome 1 : Valentine

Auteurs
Yann Le Pennetier (Scénario)
Romain Hugault (Dessin)
Romain Hugault (Couleurs)
Édition
Paquet - 18 janvier 2012
Collection
Cockpit
Format
48 pages
EAN
978-2-8889-0419-9
Note moyenne
(32 votes)
Votre vote

Hugault est définitivement le maitre de la bande dessinée aéronautique. Ce nouveau volume retrace l’histoire de deux frères, Henri et Alphonse Castillac qui sont respectivement pilote de chasse et chef de blindé. Si le scénario de Yann est un peu embrouillé par moment, le dessin de Hugault est un vrai régal, d’une netteté et d’une précision remarquable. Ce premier tome d’un triptyque est très prometteur. Il ne reste plus qu’à lire la suite de l’histoire pour suivre les pistes semées par Yann tout au long de l’ouvrage.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album La douceur de l'enfer - 1. La douceur de l'enfer

La douceur de l'enfer

Tome 1 : La douceur de l'enfer

Auteurs
Olivier Grenson (Scénario)
Olivier Grenson (Dessin)
Édition
Le Lombard - 2012
Format
192 pages
EAN
978-2-8036-3025-7
Note moyenne
(6 votes)
Votre vote

Billy est un jeune orphelin recueilli par sa grand-mère, il doit se rendre à Séoul pour assister à une cérémonie au cours de laquelle son grand-père, mort il y a 52 ans, doit être décoré à titre posthume. Grenson (Niklos Koda, la femme accident) aborde un sujet peu exploité par le monde de la bande dessinée, la guerre de Corée. Billy ne connaît pas ce grand-père, il ne l’a même jamais vu en photo. Alors qu’il est un peu perdu dans sa propre histoire sentimentale, il va être confronté à des bouleversements improbables et pourtant bien réels. Grenson livre un album de qualité, dont le dessin, précis et soigné est rehaussé par l’usage de la couleur directe. Un ouvrage découpé en cinq parties dont le dénouement nous parviendra dans le second volume.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Le Secret du Mohune - 3. La malédiction

Le Secret du Mohune

Tome 3 : La malédiction

Auteurs
Rodolphe Daniel Jacquette (Scénario)
Dominique Hé (Dessin)
Patricia Puerta (Couleurs)
Édition
Delcourt - 9 mai 2010
Collection
Conquistador
Format
48 pages
EAN
978-2-7560-1900-0
Note moyenne
(2 votes)
Votre vote

Une libre adaptation de Moonfleet de John Meade Falkner. Une tendance actuelle en bande dessinée, les histoires de pirates. Après «la crypte» et «le trésor de John Le Noir», voici le troisième volet des aventures de Jim, jeune orphelin anglais. Dans le second volume Jim trouvait dans un puits le diamant qu’il convoite, celui de John Le Noir. Mais la malédiction liée à cette gemme semble bien réelle, l’aventure de Jim et de son comparse Elzevir devient alors un enfer. Le dessin de Dominique Hé (Tanatha, Sophaletta) est ici très épuré, associé au scénario de Rodolphe (Kénya, Trent) d’une grande précision il donne une bande dessinée de qualité, destinée à un très large public. À conseiller autant aux jeunes adolescents qu’aux adeptes des séries bien menées. Un triptyque qui ne dépareille aucunement la bibliothèque d’un bédéphile.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Jour J - 1. Les Russes sur la Lune !

Jour J

Tome 1 : Les Russes sur la Lune !

Auteurs
Fred Duval (Scénario)
Jean-Pierre Pécau (Scénario)
Philippe Buchet (Dessin)
Édition
Delcourt - 7 avril 2010
Collection
Série B
Format
56 pages
EAN
978-2-7560-1866-9
Note moyenne
(41 votes)
Votre vote

Une collection lancée par Delcourt : Jour J. L’idée initiale est simple : reprendre un événement historique et imaginer ce que serait devenu le monde, s’il ne s’était pas déroulé de la même façon. Le premier des cinq volumes prévus débute par un accident. Au moment où les Américains vont alunie, une météorite détruit le module spatial, permettant aux Soviétiques d’être les premiers à poser le pied sur la lune. En découle une histoire différente mais crédible et bien rythmée par le duo Duval-Pécau (en charge du scénario). Le dessin de Buchet, proche de celui de Marvano (la guerre éternelle), est à mi-chemin entre science-fiction et réalisme.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album L'Homme de l'année - 7. 1894 - L'Homme à l'origine de l'affaire Dreyfus

L'Homme de l'année

Tome 7 : 1894 - L'Homme à l'origine de l'affaire Dreyfus

Auteurs
Florent Calvez (Couleurs)
Florent Calvez (Dessin)
Fred Duval (Scénario)
Édition
Delcourt - 3 septembre 2014
Collection
Histoire & Histoires
Format
56 pages
EAN
978-2-7560-6312-6
Note moyenne
(10 votes)
Votre vote

L’homme de l’année est une collection assez inégale. Elle a débuté par un album remarquable suivit d’un autre très très moyen. L’homme à l’origine de l’affaire Dreyfus rentre bien dans le cade de cette série. L’idée de base est séduisante, présenter le commandant Esterhazy comme celui qui provoqua le scandale. Cependant, cette bande dessinée contient trop de textes et surtout il est souvent trop complexe. On a souvent besoin de faire de gros retours en arrière voire même de faire des recherches pour savoir qui est qui afin de bien comprendre l’histoire. Le dessin devrait faciliter la lecture, il n’en est rien, l’usage exagéré des hachures en fond d’image, loin de rappeler les belles images de Gustave Doré, plombe l’illustration. La colorisation sombre pousse le lecteur à se concentrer sur le texte et à ne pas faire attention au dessin. Si dans l’absolu le texte, car il ne s’agit pas vraiment d’un scénario, est intéressant, il n’est pas aidé par le dessin. Une bonne idée mal conçue et mal réalisée, dommage, le sujet méritait mieux.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Mac Coy - 11. Camerone

Mac Coy

Tome 11 : Camerone

Auteurs
Jean-Pierre Gourmelen (Scénario)
Antonio Hernández Palacios (Dessin)
Édition
Dargaud - 1 juin 1996
EAN
978-2-2050-2996-3
Note moyenne
(11 votes)
Votre vote

Ce volume est loin d’être une nouveauté, il fut été édité en avril 1983. Mais, comme il s’agit d’une évocation réussie du combat de Camerone, le recenser dans le KB d’avril semble judicieux. Le dessin de Palacios, très typé et influencé par Gustave Doré, met en valeur le scénario de Gourmelen. Certes historiquement rien ne prouve que Mac Coy, le héros de la série, ait été présent à Camerone, mais les auteurs ont trouvé ce subterfuge pour raconter et valoriser le combat de le 3e compagnie. Et, lorsque le héros de cette série parle des légionnaires en ces termes : «Ce sont les plus beaux soldats qui m’ait été donné de rencontrer», on ne peut que se flatter qu’une telle réalisation ait permis de mieux faire connaître la Légion et l’une des plus belles pages de son histoire.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Airborne 44 - 2. Demain sera sans nous

Airborne 44

Tome 2 : Demain sera sans nous

Auteurs
Philippe Jarbinet (Scénario)
Philippe Jarbinet (Dessin)
Édition
Casterman - 23 septembre 2009
Collection
Ligne d'Horizon
Format
48 pages
EAN
978-2-2030-1388-9
Note moyenne
(34 votes)
Votre vote

1944, une rencontre improbable entre deux jeunes orphelins juifs, un petit groupe de soldats américains perdus, une jeune femme seule dans sa ferme isolée et un «Malgré nous». Loin d’être une simple histoire de combats, cette bande dessinée relate les relations qui se nouent entre des personnes que rien ne devait rapprocher, si ce n’est l’art, un des GI est peintre, la jeune femme violoniste et le «malgré nous» photographe. Le premier tome plante les personnages et laisse planer un mystère. Le second volume apporte la réponse et propose un plaidoyer contre toutes formes d’intolérance. Il nous montre également les raisons qui poussent de simples individus à agir en héros. Jarbinet, au scénario, au dessin et à la colorisation, livre ici une œuvre aboutie d’une grande qualité artistique, Airborne 44 est sans aucun doute une de ses meilleures réalisations et fait partie des contributions au devoir de mémoire. Avec ce style d’albums, la bande dessinée mérite plus encore son appellation de 9e Art.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Les Sentinelles - 4. Avril 1915, les Dardanelles

Les Sentinelles

Tome 4 : Avril 1915, les Dardanelles

Auteurs
Enrique Breccia (Couleurs)
Enrique Breccia (Dessin)
Xavier Dorison (Scénario)
Édition
Delcourt - 15 octobre 2014
Format
64 pages
EAN
978-2-7560-2547-6
Note moyenne
(15 votes)
Votre vote

Avril 1915, encore sous le coup de ce qu'il a vu à Ypres, Taillefer repart au combat. Il est envoyé sur la plage de Sari Tépé, dans les Dardanelles, en compagnie des autres Sentinelles, il a seulement trois jours pour nettoyer le terrain et permettre le passage des soldats. Mais il va rencontré et affronté la nouvelle invention allemande, une arme capable de détruire l'acier. L'histoire raconte le début de la campagne méconnue d'Orient. Les auteurs prennent un peu de libérté avec la réalité historique, mais le scénario reste agéable, même s'il y a quelques longueurs. Les caractères sont bien mis en valeur, on y voit notamment la peur des soldats face à l'armée turque et surtout face à la mort. Le dessin manque parfois de précision et surtout de détail et la colorisation est souvent très agrésive. Malgré tout, ce 4e volume est un bon album.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Femmes en résistance - 2. Sophie Scholl

Femmes en résistance

Tome 2 : Sophie Scholl

Auteurs
Francis Laboutique (Scénario)
Marc Veber (Dessin)
Régis Hautière (Scénario)
Édition
Casterman - 15 octobre 2014
Format
64 pages
EAN
978-2-2030-5340-3
Note moyenne
(3 votes)
Votre vote

Le deuxième tome de la série «Femmes en résistance» relate l’histoire de Sophie Scholl et donc celle du groupe «La rose blanche» constitué d’étudiants allemands hostiles au nazisme qui ont tous été condamné à mort par le régime hitlérien. Le scénario est assez bien construit et montre une recherche historique bien menée. Le dessin manque trop souvent de précision et de détails. La colorisation est assez terne mais cadre bien avec la nature du récit. Ce deuxième album de la série reste dans la droite ligne du précédent.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté la série Un long silence
En février 1892, Jane Campbell arrive aux États-Unis avec son fils William. À peine débarquée la jeune Irlandaise meurt dans une explosion. Pour William c’est un grand choc, il décide de se murer dans le silence, il est alors placé dans un orphelinat pour sourds muets. Dix ans plus tard, devenu adulte, il se lance à la recherche des assassins de sa mère. Éric Stalner propose, comme à son habitude, un dessin de grande qualité soutenu par une colorisation soignée. Le scénario est bien mené et livre un histoire intéressante et bien construite. Une fois de plus Stalner nous offre un bande dessinée de haut niveau.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album La Patrouille des Invisibles (One-shot)

La Patrouille des Invisibles

Tome 0 : La Patrouille des Invisibles

Auteurs
Olivier Supiot (Scénario)
Olivier Supiot (Dessin)
Olivier Supiot (Couleurs)
Édition
Glénat - 3 septembre 2014
Collection
1000 Feuilles
Format
108 pages
EAN
978-2-7234-8633-0
Note moyenne
(3 votes)
Votre vote

La Patrouille des invisibles retrace, en quatre chapitres, l’histoire d’un groupe d’hommes perdu dans les méandres de la Grande Guerre. Des personnages blessés intérieurement et physiquement. Le scénario est très prenant, même si on peut regretter que les caractères des personnages ne soient pas plus approfondis. Le dessin, soigné mais dur colle parfaitement au récit et lui donne une dimension tragique. L’excellent travail de colorisation à l’aquarelle rehausse parfaitement le graphisme. La répartition des couleurs dominantes donne l’ambiance du moment, un bleu en nuance pour les combats aériens, des tons sombres pour les tranchées… En fin d’album, un cahier graphique de dix planches et deux pages de lexique. La fin de l’histoire est une ouverture qui permet d’envisager une éventuelle suite. Une très belle réussite de Supiot qui rend un hommage vibrant aux combattants de 1914-1918.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Le Soldat (One-shot)

Le Soldat

Tome 0 : Le Soldat

Auteurs
Ricard Efa (Couleurs)
Ricard Efa (Dessin)
Olivier Jouvray (Scénario)
Édition
Le Lombard - 10 octobre 2014
Collection
Signé
Format
72 pages
EAN
978-2-8036-3410-1
Note moyenne
(6 votes)
Votre vote

Henry et Wilson ont rejoint l’armée sudiste. Ils rêvent de gloire et de devenir des héros. Le scénario d’Olivier Jouvray met en avant la bêtise et l’horreur de la guerre, mais son côté antimilitariste basique est bourré de clichés dépassés (les gradés sont forcément tous des salaud, seul l’homme est bon, en groupe il devient une bête) déçoit beaucoup et est d’une lecture souvent compliquée et désagréable. Le dessin et la colorisation d’Efa sont de qualité. L’utilisation de l’aquarelle permet d’adoucir la violence des scènes de combat et le traitement des couleurs tout en nuance, notamment sur les ocres et les bleus est très apaisant. Au final le résultat est moyen, dommage pour le dessinateur.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Complot - 2. La Fin des templiers

Complot

Tome 2 : La Fin des templiers

Auteurs
Brice Cossu (Dessin)
Didier Swysen (Scénario)
Gihef (Adapté de)
Yoann Guillo (Couleurs)
Édition
Delcourt - 20 août 2014
Collection
Machination
Format
56 pages
EAN
978-2-7560-3502-4
Note moyenne
(10 votes)
Votre vote

Un scénario alambiqué et parfois difficille à suivre accompagné par un dessin manquant de précision et de détails servit par une colorisation trop souvent agressive. Ce deuxième tome de la série complot laisse un goût d'inachevé une fois la dernière page tournée. Dommage car le final ne manque pas d'imagination.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album AmeriKKKa - 9. Cauchemar californien

AmeriKKKa

Tome 9 : Cauchemar californien

Auteurs
Roger Martin (Scénario)
Nicolas Otéro (Dessin)
Nicolas Otéro (Couleurs)
Édition
EP - 17 septembre 2014
Format
48 pages
EAN
978-2-8893-2008-0
Note moyenne
(6 votes)
Votre vote

9e opus de la série AmériKKKa, le cauchemard californien semble bien confirmer la baisse de régime des auteurs. La recherche d'extrémistes au sein de groupes de motards n'est qu'un pretexte pour stigmatiser ces groupuscules violents et aux marges de la société. Le scénario, lent et pafois larmoyant (les scènes entre Steve et son épouse) n'est pas aidé par le dessin inachévé et sans détail La colorisation, sans relief donne à cet album un goût fade et la sensation qu'il ne s'agit que d'un tome de plus dans une série pourtant très prometteuse à ses débuts.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté la série Angel Wings
Angela Mac Cloud est pilote dans le corps des WASP (Woman airforce service pilote, à ne pas confondre avec white anglo saxon protestant les fondateurs du KKK). Ellle a reçu pour mission de convoyer son étrange cargaison au delà de la chaine de l’Himalaya. Attaquée par des avions japonais, elle doit se poser sur la base des «Burma Banshees», là elle va devoir gagner le respect d’une troupe masculine aux tendances machistes prononcées. Romain Hugault est connu pour être l’un des meilleurs dessinateurs dans le domaine de l’aviation. Mais, dans Angel Wings, il est loin de ses productions antérieures. Il donne l’impression de ne pas avoir fini ses dessins et sa colorisation, trop plate et un peu fade, ne parvient pas à rehausser les images. Malgré cela, Angel Wings est un album attrayant car le scénario de Yann, parfois un peu lent, met en place une histoire bien structurée. Espérons que la suite de cette série soit plus aboutie. À suivre.
DTY5213
il y a 4 ans
En mai 1915, à Rennes, Auguste Duthoy a 20 ans, il s’engage pour servir son pays. Mais en fait, il s’agit de Jean-Corentin Carré natif du Faouët en Bretagne et qui n’a que 15 ans. Patriote, obstiné et courageux, il se fait rapidement remarquer et devient vite caporal. Son patriotisme reste intact, mais il a perdu son enfance, il est devenu un homme sans avoir été adolescent. Basé sur une histoire vraie, Jean-Corentin Carré l’enfant soldat est une bonne bande dessinée, même si par moment on note quelques incohérences (en page 47, Jean-Corentin est décoré pour une action d’éclat, mais la médaille qu’il reçoit, la croix du combattant n’existe pas en 1915, elle est crée par une loi datée du 28 juin 1930). Le scénario, quant à lui est très réaliste et tient le lecteur du début à la fin. Cette série, prévue en 3 tomes, commence bien avec cet album qui traite la période mai 1915-janvier 1916.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Les Gendarmes - HS. Le bêtisier des véritables dépositions

Les Gendarmes

Tome 0 : Le bêtisier des véritables dépositions

Auteurs
Henri Jenfèvre (Dessin)
Christophe Cazenove (Scénario)
Olivier Sulpice (Scénario)
Édition
Bamboo - 21 mars 2007
Format
46 pages
EAN
978-2-3507-8234-8
Note moyenne
(5 votes)
Votre vote

Certaines de ses perles sont remarquables, mais l'ensemble manque un peu de cohérence.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Les Aventures de Tintin (Petit format) - 1. Tintin au pays des Soviets

Les Aventures de Tintin (Petit format)

Tome 1 : Tintin au pays des Soviets

Auteurs
Georges Remi (Scénario)
Georges Remi (Dessin)
Édition
Casterman - 16 août 2006
Format
141 pages
EAN
978-2-2030-0303-3
Note moyenne
(3 votes)
Votre vote

Le premier volume des aventures de Tintin, sans doute le plus politisé de la série, est un très bon album, même si le dessin est parfois un peu brouillon.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a obtenu un nouveau badge

Serial advisor

100 commentaires
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Silas Corey - 1. Le Réseau Aquila 1/2

Silas Corey

Tome 1 : Le Réseau Aquila 1/2

Auteurs
Fabien Nury (Scénario)
Pierre Alary (Dessin)
Édition
Glénat - 16 janvier 2013
Collection
Caractère
Format
64 pages
EAN
978-2-7234-8392-6
Note moyenne
(47 votes)
Votre vote

Fabien Nury a exploré avec succès la seconde Guerre mondiale dans la série Il était une fois en France, justement primée à Angoulême. Cette fois, il aborde la Grande Guerre. Pas de boue, pas de barbelés dans ce diptyque. Silas Corey est un homme très étrange. Il a quitté les tranchées à cause d’une grave blessure. Désormais, il est à la fois détective privé, agent secret et un peu (beaucoup) escroc. Il se voit confier la mission de retrouver un document de la plus haute importance par trois personnes totalement antagonistes. Silas Corey est certes l’homme de la mission mais c’est aussi un dandy opiomane, un égoïste et quelqu’un qui aime l’argent. Nury a crée un personnage aux facettes multiples, il parvient malgré tout à rendre son héros sympathique, jusqu’à souhaiter d’autres aventures. Pierre Alary, un auteur Soleil, réussit parfaitement à rendre l’ambiguïté de Corey par son dessin net et très découpé (l’encrage, une fois de plus est un atout majeur). Il utilise les coureurs des fonds de cases pour rendre l’atmosphère et les émotions. Deux albums très aboutis (sorti en deux mois) qui, espérons le seront suivis de quelques autres.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Les Aigles de Rome - 4. Livre IV

Les Aigles de Rome

Tome 4 : Livre IV

Auteurs
Enrico Marini (Scénario)
Enrico Marini (Dessin)
Édition
Dargaud - 15 novembre 2013
Format
60 pages
EAN
978-2-5050-1797-4
Note moyenne
(55 votes)
Votre vote

Un scénario précis et bien construit, un dessin admirable. Cette série est l'une des plus interessantes de ces dix dernières années. Et en plus de tome en tome la qualité ne faibit pas.
DTY5213
il y a 4 ans
DTY5213 a commenté l'album Plume aux vents (Les 7 Vies de l'Épervier - Deuxième Époque) - 4. Ni dieu ni diable

Plume aux vents (Les 7 Vies de l'Épervier - Deuxième Époque)

Tome 4 : Ni dieu ni diable

Auteurs
Patrick Cothias (Scénario)
André Juillard (Dessin)
Édition
Dargaud - 10 janvier 2014
Format
48 pages
EAN
978-2-2050-7251-8
Note moyenne
(23 votes)
Votre vote

Oui, plume aux vents est lié à la série les 7 vies de l'épervier, mais l'histoire racontée Cothias n'impose par la lecture des deux séries. Le scénario est construit de belle façon et le dessin de Juiillard toujours aussi beau.

Information

Inscription 14 septembre 2013
Ville Aubagne
Age 51 ans
Sexe Homme

Statistiques

4 690 albums
23 achats prévus

Scroll to top