bdphile

Canal BD Manga Mag

Numéro 59 : Distopiary

Date de parution
mars 2017
Éditeur
Canal BD
Format
30 planches
Possesseurs
1

Description

Pain is so close to pleasure, et la plus magnifique beauté annonce parfois les pires déchainements de violences. Dans Distopiary, Tolza est un garçon placide, timide et doux. C'est pourtant lui, l'Exterminateur. Celui à qui il revient d'achever le boss de fin de niveau, le Roi du Mal. De même, le dessin millimétré de Wolfsmund, tout emprunt de symétrie militaire, n'aura été qu'un théâtre pour que se déchaine l'acte final : même le méchant finira par y passer.
On abat bien les chevaux... et tous les autres animaux, dans Les royaumes carnivores, sorte de Fables de la Fontaine revues et corrigées par Tanaka, l'auteur de Gon. Les plus kawaï, les félins, sont bien les plus sauvages, sous leurs dehors policés de gros chats nonchalants. Dans Innocent, l'esthétisme ultra raffinée du dessin ne sert qu'à attraper les mouches, et ce maniérisme malsain ne sentira pas le vinaigre quand sonnera l'heure où doit couler l'hémoglobine des guillotines. Pourtant, dans le monde de brutes dans lequel nous vivons, quelques rares font humblement ce qu'ils ont à faire puis tirent leur révérence en catimini. Jiro Taniguchi est de ceux là, qui a eu l'ultime élégance de partir un samedi, au début du week-end.

Scroll to top