2014, l'année des contradictions

15 janv. 2015

Comme chaque année depuis 15 ans, l’ACBD sort son rapport sur le marché francophone européen de la bande dessinée. L’année 2013 avait marquée une légère baisse dans la production. 2014 a a été l’année du retour à la hausse avec malgré tout quelques nuances que nous détaillerons dans la suite de cet article.

Depuis 15 ans déjà le marché est en forte hausse, le nombre de publication a été multiplié par 3 passant de 1 500 publications à plus de 5 400 l’année dernière. Dans le détail ce sont près de 4 000 nouvelles publications qui sont sortie en 2014 soit légèrement plus qu’en 2013 (+54). En fait le marché a été porté par les rééditions, 1 058 soit 178 de plus !

Comme tous les ans depuis 2005 le nombre de nouveautés mangas est équivalent a celui du franco-belge, et même légèrement supérieur cette année.

En ce qui concerne le podium des éditeurs pas de surprise, les 3 gros du secteurs s’arrachent les premières places et totalisent à eux seuls 36 % de la production alors que le marché est très segmenté avec plus de 349 éditeurs différents ! Pour le détail le groupe Delcourt (Delcourt, Soleil et Tonkam) occupe une nouvelle fois la première place (778 parutions). Il est suivis de près (762 publications) par le groupe Media-Participation (Dargaud, Dupuis, Kana, Le Lombard, Urban comics). Glénat (Gélnat, 12 bis, Vents d’Ouest) ferme la marche avec 420 parutions.

Ce classement en nombre de publication (chiffres pour la France sur les 9 premiers mois de l’année) est pourtant différent de la part de marché en terme de vente. En effet, selon ce critère Média-participations prend la première place avec plus de 27 % des ventes. Delcourt est second à 16 talonné par Glénat à 15,6%.

Malgré ces chiffres de publication en légère hausse le marché de la BD reste toujours en surchauffe. En effet, le nombre de publication est porté par une forte hausse des rééditions. Les éditeurs ont donc préférer miser sur les catalogues historique plutôt que sur de réelles nouveautés. Ce constat est également valable pour le marché des mangas. De plus, si on regarde les chiffres des ventes, malgré la hausse des publication le marché global est en baisse (-0,7% d’exemplaires). En clair, plus de publication différentes mais moins de ventes.

Cette baisse des ventes se ressent sur toutes les publications, les blockbusters ne sont pas épargnés. Les tirages des principaux titres franco-belge sont tous en baisse par rapport à leur précédente publication. Et si l’on compare les tirages par rapport à ceux de 2005 (année record) la chute est spectaculaire :

  • Cédric : 400 000 en 2005, 115 000 en 2014
  • Lanfeust : 300 000 en 2005, 95 000 en 2014
  • Largo Winch : 500 000 en 2005, 350 000 en 2014
  • Sillage : 120 000 en 2005, 65 000 en 2014
  • XIII : 500 000 en 2015, 210 000 en 2014

Espérons que l’année 2015 soit plus stable et que les éditeurs ne seront pas trop tenté de tirer sur la corde en épuisant encore un peu plus leurs séries historiques…

N’hésitez pas à consulter les 36 pages de ce rapport très complet et très instructif.

Commentaires & avis

  1. pralolo
    Il y a 6 ans

    Bonjour.
    Bdphile apparait dans le bilan : nombre de visiteurs uniques par mois dans les principaux sites généralistes avec en moyenne 4900 visiteurs.

    • Adrien Lauqué
      Il y a 6 ans

      Hey hey, et oui :)
      Il s'agit des chiffres de décembre, on est désormais a 5 600 sur les 30 derniers jours. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre et à utiliser Bdphile pour gérer votre collection. Merci

      • Merci de vous identifier pour poster un commentaire
      Protection des mineurs

      Attention, la page que vous souhaitez consulter contient des visuels réservé aux personnes majeures.

      En cliquant sur OUI, J'AI PLUS DE 18 ANS, vous certifiez avoir pris connaissance des obligations suivantes :

      • Je suis majeur et averti du caractère érotique des images sur cette page.
      • Je certifie ne pas le faire connaître à des mineurs et m'engage à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher un mineur d'utiliser mon ordinateur pour parvenir sur cette page.
      • Je décharge l'éditeur de ce site de toute responsabilité si un mineur vient à accéder sur ce site par négligence de ma part de quelque manière possible.
      Connexion