Derniers commentaires

Mars et Vénus : 2. Sous la couette

Très bonne BD sur les relations hommes - femmes sous la couette. On apprend plein de choses
Par iuga2000 le 26 septembre 2020 à 16:24

Samurai 8 - La légende de Hachimaru : 5. L'Etoile filante de demain

N'ayant pas rencontré le succès escompté au Japon, la série a précocement pris fin, et malheureusement cela se ressent grandement dans ce dernier volume : précipité, les derniers chapitres s’enchaînent mais sans aucun réel intérêt ! A cela s'ajoute des poncifs sentimentaux assez lourds rendant le tout indigeste et vraiment décevant, ce qui est dommage car l'univers graphique développé était des plus attrayant... Au final, une série qui sera loin d'être impérissable et dont on peut se passer aisément !...
Par CezPlez le 26 septembre 2020 à 13:40

Le Château des animaux : 1. Miss Bengalore

Une superbe BD inspiré par le chef d'oeuvre de George Orwell. Si dans la ferme des Animaux Orwell s'attaquait à dépeindre les mécanismes de l'établissement d'un régime totalitaire et dictatorial ici c'est l'espoir qui intéresse Xavier Dorison. Dans ce premier tom intitulé : Miss Bengalore ; nous assistons à la naissance d'un mouvement révolutionnaire et la création d'une figure révolutionnaire.

Le récit est très bien ficelé et vous accroche dés la première page. L'utilisation des animaux est très bien pensé dans leurs rôle et le symbole qu'ils représentent. Jamais il ne sont un prétexte à adoucir le propos ou à diminuer la violence de l'action. Car oui il y a de la violence, la peinture d'une dictature par la peur ne se fais pas sans elle.

De ce point de vue le dessins est extrêmement bien fait et d'une belle richesse. Les animaux ont chacun leur distinction et sont très bien définis. Quand à la violence elle est parfois frontale lorsque nécessaire parfois suggéré. La cruauté est montré mais le dessins ne verse jamais dans le morbide.

Une belle découverte et une grande réussite à tout les niveaux.
Par Anatvigli le 26 septembre 2020 à 11:11

Corto Maltese (Casterman 2015) : 14. Equatoria

encore un trés bon Album de Corto par Canales et Pellejero. on s'éloigne encore un peu de Pratt tout en restant dans l'esprit de la série d'origine. Une vrai réussite pour moi.
Par Anatvigli le 25 septembre 2020 à 20:10

Le Château des étoiles : 5. De Mars à Paris

Ce nouvel épisode cloture le cycle de mars et commence un nouveau cycle en même temps. L'histoire est toujours aussi passionnante, les personnage continue de gagner en profondeur et l'intrigue avance de manière passionnante. Les dessin sont toujours aussi beau, bref l'enchantement continue et en plus on nous permet une nouvelles saga dans le même univers scénarisé par Alain Ayroles ! Vraiment hate de lire la suite et ce récit parallèle.
Par Anatvigli le 25 septembre 2020 à 19:53

Le Château des étoiles : 4. Les Prisonniers de Mars

Visuellement surement le plus beau volet de la saga. Dommage en effet que la fin semble légèrement précipité.
Par Anatvigli le 24 septembre 2020 à 18:30

Le Château des étoiles : 3. Les Chevaliers de Mars

Changement décor pour ce troisième volet (premier tom du nouveau cycle). Apres le nord de la, France et la Bavière, aprés avoir fait un tour sur la lune, nos chevaliers de L'ether ont atterris en Bretagne. L'histoire est toujours aussi passionnante à suivre, les personnages attachants et les images d'une beauté envoutante. Encore une réussite.
Par Anatvigli le 24 septembre 2020 à 18:25

Tomahawk (One-shot)

Comme toujours le dessin, l'aquarelle sont superbes. On se plait à fantasmer sur ce scénario au milieu de cette nature et ces peuplades sauvages; les sauvages n'étant pas tours ceux que l'on croit.
Par pierre le 21 septembre 2020 à 17:42

Le Château des étoiles : 2. 1869 : La Conquête de l'espace II

Une suite à la hauteur du premier ! L’histoire nous emmène dans l’espace et continue son exploration fantastique dans un univers à la Jules Verne. Les personnages sont toujours aussi intéressant et la qualité du dessin et des aquarelles rendent cette BD absolument sublime.
Un petit bijou !
Par Anatvigli le 21 septembre 2020 à 12:05

La patrie des frères Werner (One-shot)

Après "le Voyage de Marcel Grob", Philippe Colin récidive avec un excellent et instructif scénario abordant le sujet de la politique menée par la RDA dans sa lutte d'image avec la RFA par le football. Le sobriété du dessin et des couleurs colle au récit.
Par pierre le 21 septembre 2020 à 10:23
Protection des mineurs

Attention, la page que vous souhaitez consulter contient des visuels réservé aux personnes majeures.

En cliquant sur OUI, J'AI PLUS DE 18 ANS, vous certifiez avoir pris connaissance des obligations suivantes :

  • Je suis majeur et averti du caractère érotique des images sur cette page.
  • Je certifie ne pas le faire connaître à des mineurs et m'engage à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher un mineur d'utiliser mon ordinateur pour parvenir sur cette page.
  • Je décharge l'éditeur de ce site de toute responsabilité si un mineur vient à accéder sur ce site par négligence de ma part de quelque manière possible.
Connexion