bdphile

Julien CDM

Biographie

Scénariste & dessinateur de bandes-dessinées franco-belge.

CDM veut dire "Chiures De Monde" (un sigle que Mo, Julien etc s'amusent à accoler à leurs pseudos). "Chiures de Monde" est un mixe du titre d'un album de Tardi : "Chiures de gomme" et du titre d'un album de Moebius : "Tueur de Monde". Biographie a prendre avec humour : Fils du célèbre chorégraphe catalan JeanCDM, Julien est né en 1971 en Seine-Saint-Denis, ce qui est déjà curieux. Mais il abandonne très vite les chaussons de danse pour se consacrer à sa passion secrète et dévorante : la musique en général et la basse en particulier. Après un passage bref mais remarqué aux côtés de Miles Davis ou de John Coltrane, il réalise que son approche avant-gardiste, révolutionnaire, voire révoltante, de l’instrument et l’apparition d’ampoules disgracieuses au bout de ses doigts le contraignent à mettre un terme à une carrière pourtant prometteuse. C’est en cherchant un abri pendant les grandes invasions de sauterelles du Mexique de 1986 à Paris que Julien atterit par hasard à l’Ecole Boulle. C’est là qu’il découvre, stupéfait, sa véritable vocation : l’ébénisterie d’Art ! Heureusement, un conseiller d’orientation consciencieux le remettra bien vite dans le droit chemin, celui du dessin et de la bande-dessinée qui, rappelons-le, constituaient à l’époque de véritables eldorados où on se faisait un max de pognon. Il quittera les Arts Appliqués 5 ans plus tard avec la volonté farouche de devenir vigneron professionnel. C’est son jeune frère Vincent/CDM qui, après lui avoir expliqué à qu’il commençait à devenir pénible avec ses lubies, met Julien au défi : même pas cap’ de faire les graphismes du site Ouèbe de Fluide Glacial, l’autre, hé ! On est en 1995. Tout va alors aller très vite. Infographie, fanzines, illustration, dessin-animé, BD, fresques, pochettes de disques, création visuelle pour une compagnie de théâtre, de cirque, etc… En 1997, il rencontre , toujours chez Fluide, Manu Larcenet qui lui scénarise des petites histoires pour le mensuel. L’album « À l’Ouest de l’Infini » sort en 99. Il continue dans le registre futuriste, mais tout seul cette fois-ci, avec un nouveau personnage, Cosmik Roger, dont le premier tome sort début 2002. L’aventure du Ouèbe Fluide, et notamment du webzine pionnier @Fluidz, se poursuivant toujours parallèlement avec Vincent.

Scroll to top