Akalay (Lotfi Akalay)

Biographie

Scénariste de bandes-dessinées franco-belge né le 7 novembre 1943 à Tanger (Maroc) et mort le 18 décembre 2019 à Tanger (Maroc).

Lotfi Akalay est un journaliste et chroniqueur marocain. Il a fait ses études à Paris (maîtrise en sciences politiques). A partir de 1990 et jusqu'en 1994, il rédige de savoureuses chroniques humoristiques pour Al Bayane, quotidien de gauche, organe de la classe ouvrière, puis, sans transition, il opte pour La Vie Economique, qui passe pour être le porte-parole officieux des milieux d'affaires. En 1997 il donne des chroniques d'humeur au mensuel Femmes du Maroc. Déjà Charlie-Hebdo avait publié une de ses nouvelles, Le Candidat, sous forme de feuilleton durant l'été 1995. En mai 1996 il publie aux éditions du Seuil son premier roman, intitulé Les Nuits d'Azed. À ce jour, le livre a été traduit en huit langues : néerlandais, italien, portugais, grec, coréen, turc, chinois et espagnol. En juin 1998 il publie Ibn Battouta, Prince des Voyageurs aux éditions casablancaises Le Fennec, passionnant récit de voyages du "premier touriste du monde". Le meilleur de son talent réside sans doute aussi dans ses nouvelles, où la satire, l'humour et la fausse naïveté dissimulent mal une sensibilité attentive, un goût irrépressible du détail et de la formule, signes d'une approche personnelle du Maroc et de Tanger la légendaire, "sa" ville, de ses traditions, ses travers et ses grandeurs, de ses habitants aussi, qu'il ne cesse d'observer comme l'un des innombrables visages actuels de l'humain.

Principale série

Les voyages d'Ibn Battûta
Protection des mineurs

Attention, la page que vous souhaitez consulter contient des visuels réservé aux personnes majeures.

En cliquant sur OUI, J'AI PLUS DE 18 ANS, vous certifiez avoir pris connaissance des obligations suivantes :

  • Je suis majeur et averti du caractère érotique des images sur cette page.
  • Je certifie ne pas le faire connaître à des mineurs et m'engage à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher un mineur d'utiliser mon ordinateur pour parvenir sur cette page.
  • Je décharge l'éditeur de ce site de toute responsabilité si un mineur vient à accéder sur ce site par négligence de ma part de quelque manière possible.
Connexion