bdphile

4.3/ 5
14 2 7 28 100

Autres albums de la série

1
. Justice divine ?

2
. Mascarades

Le Bourreau

Tome 1 : Justice divine ?

Scénario
Mathieu Gabella
Dessin
Julien Carette
Jérôme Benoît
Couleurs
Jean-Baptiste Hostache
Couverture
Jean Bastide
Story-board
Virginie Augustin
Éditeur
Delcourt
Date de publication
11 mai 2016
Dépot légal
Avril 2016
Édition
Édition originale -
1 réédition
Collection
Terres de Légendes
Format
Cartonné - 56 pages - 14.95€
Dimensions
23cm x 32cm
EAN
978-2-7560-6536-6

Synopsis

Il est le bourreau de Paris. La justice de Dieu. Aucun coupable ne peut lui échapper. Jusqu'au jour où...
Entre récit historique et super-héros, la nouvelle saga du scénariste de La Licorne. Paris, dans un Moyen Âge finissant... À l'instant et à l'endroit de son choix, ils viendront tous, pour expier leur crime et mourir par son épée. Les Parisiens l'appellent « l'heure du Bourreau », et nul ne peut y échapper... Car celui qui applique la sentence est invulnérable. Bras armé du Parlement, il incarne une justice de classe qui va soudain vaciller lorsque face à lui se dresse le Bouffon, un saltimbanque capable de détruire toutes ses certitudes...

Après La Licorne, Le Bourreau est une nouvelle formidable série médiévale due au talent du scénariste Mathieu Gabella.

Le Bourreau est né de mon envie de faire une histoire de super-héros. Mais pas un super-héros en collant dans un décor français contemporain ! J’avais envie de déconstruire le mythe du super-héros, et garder un environnement tout en verticalité. L’univers fantasmé du Moyen-âge type « Notre-Dame de Paris » s’est imposé. Mathieu Gabella.
Son nom fait trembler Paris, et résonne dans tout le royaume.Son histoire se murmure devant les dépouilles de ses victimes.On dit qu’il peut les invoquer, implacablement. A l’instant et à l’endroit qu’il a choisis, ils viendront, tous, mourir par son épée.Les Parisiens appellent ça l’heure du Bourreau…Il appelle ça le Don.Héritier d’une ancienne tradition, il sait que d’autres ont eu des pouvoirs, bien avant lui …Il pensait être le dernier, le seul.Il pensait être l’envoyé de Dieu. Il a commis sa première erreur…

Scroll to top