bdphile

Albert Londres, Prince des reporters (one-shot)

3/ 5
1 0 0 1 1

Albert Londres, Prince des reporters

Dessin
Gérard Berthelot
Couleurs
Caroline Allart
Textes
Luc Révillon
Éditeur
Regarder - Agir
Date de publication
2012
Dépot légal
2012
Format
23 pages
EAN
979-1-0903-3300-0

Synopsis

Le 16 Mai 1932, le plus grand reporter Albert Londres disparaissait lors du naufrage du paquebot Georges Philippar en provenance de Chine.
L'année même de cette mort tragique, sa fille Florise créait le Prix Albert Londres pour récompenser annuellement un journaliste perpétuant l'esprit de son père qui savait si bien « porter le fer dans la plaie ».
Le 16 Mai 1933, Florise Londres en compagnie d'Edouard Helsey, lui-même grand reporter et ami d'Albert Londres, se retrouvent à Marseille lors du premier anniversaire de la perte de ce père et ami.
Cette rencontre imaginaire évoque le souvenir du grand homme à travers quelques anecdotes bien réelles. Que ce soit l'entrée en grand journalisme d'Albert Londres lors d l'incendie de la cathédrale de Reims en septembre 1914, son séjour auprès de l'armée d'Orient ou sa dernière enquête à Shangaï.
Florise raconte également quelques souvenirs plus personnels et la mémoire de ce père auquel elle vouait une véritable admiration. Un dossier accompagné d'une riche iconographie apporte d'autres éclairages sur ce portrait impressionniste d'Albert Londres. Sa jeunesse et son attachement à Vichy sa ville natale, ses reportages et ses écrits pour les plus grands journaux de l'époque, enfin sa disparition troublante à bord du Georges Philippar et celle de ses amis Lang-Willar, dont le mystère n'a toujours pas été éclairci.

Scroll to top