Percevan FR

Tome 5 : Le Sablier d'El Jarada

Détails de l'édition

Scénario
Berd'ach / Joop Van Linden (Jean Léturgie)
Xavier Fauche
Dessin
Philippe Luguy
Éditeur
Dargaud
Date de publication
1 novembre 1986
Dépot légal
1 janvier 1997
Édition
2 rééditions
2205031597
Format
Cartonné - 48 pages - 10.95€
Dimensions
22.6cm x 29.8cm
EAN
978-2-2050-3159-1

L'avis des BDnautes

3.7/ 5
23 3 8 55 197

Synopsis

Mandés par le roi pour retrouver l'un de ses anciens amis perdu en Afrique, Percevan et Kervin se retrouvent à arpenter le désert. Au grand dam du baladin, plus assoiffé que jamais. Mais, lorsqu'ils sont capturés par des brigands, leur mission s'efface devant une autre priorité : s'échapper. Après une tentative d'évasion ratée, Kervin est laissé pour mort, et Percevan vendu comme esclave. Le chevalier va devoir trouver le moyen de reprendre sa liberté, avec l'aide d'une autre esclave, la belle Saâdia. Pendant ce temps, à l'autre bout du désert, deux énigmatiques caravanes se croisent : celle du Seigneur des Sable et celle de l'Emir Sulimane. L'obsession du premier et la crainte du second ne portant qu'un seul nom : le Sablier d'El Jerada.

Toutes les éditions

Édition de novembre 1986

Titre
Tome 5 : Le Sablier d'El Jarada
Édition
Dargaud - 1 novembre 1986
Dépot légal
1 janvier 1997
Format
48 pages - 10.95€
EAN
978-2-2050-3159-1
Possesseurs
139
Informations sur l'édition
2205031597

Édition spéciale de janvier 2000

Titre
5. Le Sablier d'El Jerada - Édition spéciale
Édition
Dargaud - Janvier 2000
Collection
Edition en or
Format
48 pages - 11€
EAN
978-2-2050-4944-2
Possesseurs
57

Tirage de luxe d'octobre 2009

Titre
5. Le Sablier d'El Jarada - Tirage de luxe
Édition
Akileos - Octobre 2009
Format
57 pages - 49€
EAN
978-2-3557-4060-2
Possesseurs
1
Informations sur l'édition
Tirage de luxe en noir et blanc et dos toilé

Dimensions 26X34 cm
Cahier graphique en couleurs de 8 pages
Sérigraphie avec 3 passages couleurs numérotée et signée
Edition limitée à 400 exemplaires

L'avis de la communauté

Commentaires


  1. Bubu le bourguignon
    Il y a 7 ans

    Après avoir passé une aventure mouvementée (Le pays d'Aslor), Percevan est allé voir le Roi qui lui confit une nouvelle mission : retrouvé un vieil ami du Roi, Aimeric Denoirefonts, dont il n'a plus aucune nouvelle.
    Ce dernier habite dans un pays chaud, où le désert et les légendes fleurissent.

    Une de ces légendes est le sablier d'El Jérada. Deux hommes sont à sa poursuite.
    Le premier est Le seigneur des sables. Il est à la recherche d'un endroit où le temps n'est plus, qui emprisonne les Hommes. Mais El Jérada, c'est aussi une cité, légendaire, mais que nul ne peut trouver car ensevelie pour l'éternité par le sable.
    Le deuxième est l'Emir Sulimane. Lui craint le Sablier, il le veut le vaincre. Mais peut on vaincre l'illusion !

    Percevan était parti pour retrouver Denoirefonts, il va croiser : le désert, l'esclavage, la beauté et la folie. Et malgré tout cela, il honorera sa mission. Et sans doute plus.

    Cet épisode fait plutôt pensé à la recherche du temps perdu et la quête d'une chimère qui soit fascine soit fait peur.

    Une histoire de Percevan mêlant légende, quête et sentiments. Dans chaque scénario de Léturgie, une jolie fille s'éprend de Percevan, Kervin maudit la mission et ne pense qu'à manger, mais fait preuve de courage dans les circonstances les plus dures. Guimly, animal fidèle, suit son maître et fait aussi face aux dangers. Les bases sont toujours présentes et à chaque fois une sauce différente pour éviter la banalité, le goût du déjà vue.

    Une histoire classique et qui s'accompagne d'une philosophie sur l'individu : ses combats, son but dans la vie, la fatalité....
    Un épisode somme toute agréable à lire.

    • Oli Vié
      Il y a 7 ans

      Le Roi confie à Percevan une nouvelle mission : retrouver un ami exilé dans un pays désertique.

      Cet album est un peu particulier car les questions "philosophiques" qu'il soulève sont beaucoup plus marquées que dans d'autres albums (le temps qui passe, que l'on perd, que recherche...).

      Mais, c'est un très bel album avec un scénario soigné et un dessin magnifique. Et puis, il y a la belle Saâdia que l'on retrouvera dans le Maitre des étoiles.

      • maditn
        Il y a 7 ans

        D'accord avec ce qui précéde, même si on a toujours la notion de bien et du mal dans l'ensemble des percevan, dans cet album on est plus dans lamétaphysique et le destin qui ne peut être évité (ca me rappelle un peu marin Milan N°1 milan pour une agonie)

        Autres albums de la séries

        Protection des mineurs

        Attention, la page que vous souhaitez consulter contient des visuels réservé aux personnes majeures.

        En cliquant sur OUI, J'AI PLUS DE 18 ANS, vous certifiez avoir pris connaissance des obligations suivantes :

        • Je suis majeur et averti du caractère érotique des images sur cette page.
        • Je certifie ne pas le faire connaître à des mineurs et m'engage à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher un mineur d'utiliser mon ordinateur pour parvenir sur cette page.
        • Je décharge l'éditeur de ce site de toute responsabilité si un mineur vient à accéder sur ce site par négligence de ma part de quelque manière possible.
        Connexion